Le Parti des travailleurs (PT) réagit aux chefs d’inculpation retenus par le Tribunal militaire de Blida contre Mme Louisa Hanoune. Il a qualifié ces derniers, dans un communiqué rendu public hier, d’«allégations infondées» et son arrestation d’acte «pénalisant l’action politique».
Pour le PT, l’incarcération de sa secrétaire générale ouvre la voie à toutes les dérives et dérapages. «Le secrétariat politique a longuement discuté de l’arrestation arbitraire de la secrétaire générale du parti Louisa Hanoune, qui constitue une démarche très dangereuse qui ouvre la voie à tous les dérapages», indique le communiqué du parti sanctionnant les travaux de son secrétariat politique. Poursuivant ses réactions, la formation politique de Louiza Hanoune estime que «ces accusations représentent une attaque féroce contre la démocratie et le multipartisme».
Par ailleurs, le communiqué salue tous ceux qui ont exprimé leur soutien et leur solidarité avec Louisa Hanoune. «Le secrétariat politique du parti salue et remercie tous ceux qui ont marqué leur soutien à sa secrétaire générale, qu’ils soient en Algérie ou à l’étranger», note la même source. Elle enchaîne : «Nous remercions les partis politiques, les organisations syndicales, les militants du parti, les personnalités nationales, et les activistes qui se sont mobilisés pour libérer la détenue politique Mme Louisa Hanoune».
Notons que le Tribunal militaire de Blida a retenu deux chefs d’inculpation contre la secrétaire générale du PT. Il s’agit du complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire et du complot pour changer le régime. Si le juge confirme les deux chefs d’inculpation, la secrétaire générale du Parti des travailleurs risquerait la peine capitale, selon son avocat Me Mokrane Aït Larbi. Par la même occasion, le secrétariat politique du Parti des travailleurs a renouvelé son soutien à la révolte populaire contre le régime. «La poursuite des manifestations dans les quatre coins du pays montre en évidence que nous sommes devant une révolution, qui exige un changement radical dans les domaines politique, social et économique», écrit le parti dans son communiqué. Il ajoute : «Cette mobilisation témoigne de l’espérance de la majorité du peuple à l’autodétermination.» Enfin, le parti indique qu’il convoquera une session ordinaire de son bureau politique dans les plus proches délais pour soutenir la campagne de libration de Louisa Hanoune qui a introduit une demande de remise en liberté provisoire qui sera examinée le 20 mai prochain par le même tribunal.