Le groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif a lancé, depuis le 10 mai et ce jusqu’au 30 mai, une campagne de prévention contre les accidents de la route, a-t-on appris de la responsable de la communication et des relations publiques. Cette opération de sensibilisation initiée par ce corps constitué coïncide avec le mois de Ramadhan qui enregistre souvent une hausse remarquable du nombre des accidents dans la capitale des Hauts-Plateaux. En effet, cette campagne de sensibilisation, dont l’objectif est d’accompagner les conducteurs sur les routes, cible tous les usagers de la route, dont des conducteurs de véhicule de transport de voyageurs, de marchandises, de véhicule léger et autres. Le facteur humain est considéré comme principal facteur de la majorité des accidents de la route. Le non-respect du code de la route, l’excès de vitesse, le dépassement dangereux sont autant des risques qui peuvent découler des effets de jeûne. Placée sous le slogan «Pendant le Ramadhan, votre aventure peut gâcher la joie de votre famille », cette campagne vise à sensibiliser sur les comportements négatifs peu avant la rupture du jeûne. Il convient de souligner que les services de la Protection civile de la wilaya de Sétif ont enregistré, depuis le début de Ramadhan,
23 accidents de circulation faisant
4 morts et 27 blessés à des degrés de gravité différents. Selon des informations en notre possession, le facteur humain reste la première cause de ces accidents. Ainsi, plusieurs brigades de la Gendarmerie nationale mènent à travers plusieurs axes routiers une campagne de sensibilisation au profit des conducteurs. Par ailleurs, les services des différentes unités de la Protection civile multiplient les opérations de prévention sur la sécurité routière.

Saisie de plus de 540 comprimés d’ecstasy
Les éléments de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI) relevant du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif ont saisi, avant-hier, pas moins de 548 comprimés d’ecstasy et arrêté deux individus, a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps constitué. Selon notre source, cette opération de saisie a été opérée par lesdits services suite à des informations parvenues à ces derniers qui ont procédé à l’arrestation de deux suspects à bord d’un véhicule en provenance de Béjaïa. La fouille minutieuse du véhicule de type Dacia a permis la découverte d’une quantité de 548 comprimés d’ecstasy. Selon notre source toujours, les suspects voulaient rejoindre la wilaya de Batna pour la commercialisation de ces produits prohibés. Les deux suspects ont été traduits devant les autorités judiciaires. A. L.