Lauréat du grand prix 2019 des Fondations de l’Institut de France, Kamel Daoud, journaliste et auteur,  originaire d’Oran,  recevra  le prix mondial Cino Del Duca, pour l’ensemble de son œuvre, le 5 juin prochain. L’écrivain et journaliste algérien  fait ainsi  partie des lauréats de cette années, dont le compositeur américain Steve Reich figureront parmi les grands prix 2019 des Fondations de l’Institut de France, qui seront remis le 5 juin, a indiqué à l’AFP l’Institut du Quai Conti.  Ces prix –onze au total cette année– qui récompensent des réalisations remarquables dans les domaines scientifique, culturel et humanitaire, sont remis tous les ans depuis 2005. Le compositeur new-yorkais Steve Reich, qui incarne depuis 1965 la musique minimaliste, se verra aussi récompensé par la Fondation Simone et Cino Del Duca. Egalement honorée, une mission archéologique franco-éthiopienne dans le Tigray oriental.  

Parmi les autres prix, le grand prix sociétal de la Fondation Charles Defforey ira à l’association Pierre Claver, présidée par l’écrivain François Sureau, qui apporte du soutien scolaire à des enfants réfugiés, et un prix culturel à l’Institut français de Phnom Penh.  Il est à noter que  les récompenses (prix, bourses, subventions) distribuées par le biais des fondations abritées par l’Institut de France cumulent plus de 23 millions d’euros de mécénat.

R. C.