L’Etablissement public de transport urbain et suburbain de Ghardaïa (ETUG) a établi un programme spécial pour le mois de Ramadhan, permettant aux usagers de se déplacer sur l’ensemble du réseau de la vallée du Mzab de jour comme de nuit. Il en est de même à Guerrara (110 km au nord-est du chef-lieu de wilaya), Metlili et Berriane, respectivement à 45 km au nord et au sud de Ghardaïa et dans la circonscription administrative d’El Menéa, à 270 km au sud de Ghardaïa, a indiqué à la presse Nabil Benamira, le directeur de l’entreprise. 

de Gharadaïa, O. Yazid
Le programme, habituellement établi, sera maintenu sur l’ensemble du réseau avec une desserte de plus de 50 lignes et une mise en exploitation de 28 des 39 véhicules constituant le parc roulant de l’entreprise. Les cinq bus non exploitables dans l’immédiat (4 à Ghardaïa et 1 à El Menéa) étant en panne, a-t-il précisé. Quant au service de nuit, il sera renforcé à partir de la deuxième semaine de Ramadhan, avec la mise en exploitation d’un bus en ligne directe effectuant la navette entre les quartiers de Châaba El Hamra, Boubrik et Dhaïa Ben Dahoua, à 10 km au nord de Ghardaïa, où deux bus renforceront la ligne Ghardaïa – Sidi Abbaz –
Bouhraoua en effectuant des navettes nocturnes croisées, alors qu’à Guerrara un bus fera des navettes en aller-retour entre tous les quartiers à forte densité de population de la ville . « C’est lors des troisième et quatrième semaines que nous adapterons un autre programme de renforcement des lignes, notamment vers les lieux de commerces et de forte densité de population ». Alors que pour les lieux d’animations nocturnes de Ghardaïa et ses environs, particulièrement le quartier très vivant et très animé de Sidi Abbaz, dans la commune de Bounoura, l’ETUG a prévu une fréquence plus observée de bus vers ces destinations et s’adaptera en la circonstance à toutes éventualités. Concernant les horaires de travail, le début de service est prévu à 5H30 et s’étalera jusqu’à 19H. Pour le service de nuit, les premiers départs après la rupture du jeûne débuteront à partir de 20H45 et se poursuivront jusqu’à 3H du matin, a encore ajouté Nabil Benamira. Pour rappel, l’ETU Ghardaïa, qui a été créée en 2010 dispose d’une flotte de 39 bus et de 4 unités annexes, en sus de l’unité centrale de Ghardaïa qui gère 23 bus. Les quatre unités annexes sont réparties sur Guerrara avec 3 bus, Metlili, Berriane avec 3 bus et El Menéa avec 7 bus. Quand bien même ces bus sont très bien appréciés par la population pour leur ponctualité, leur hygiène et la discipline de ses effectifs, il reste que pour la ville de Ghardaïa, ils sont source de plusieurs encombrements par leur taille qui ne correspond pas à la configuration et la topographie de la vieille ville constituée de petites rues et de ruelles dans les ksour. Combien de fois n’a-t-on pas constaté toutes les difficultés rencontrées par les chauffeurs de ces bus pour les faire bifurquer notamment aux carrefours Marghoub (une vraie galère chaque fois qu’un de ces bus le négocie) et aux ronds-points du tribunal et de la Cnas, véritables goulots d’étranglement. Il serait plus judicieux de ramener des bus de plus petit gabarit pour soulager la circulation, déjà bien encombrée dans le centre-ville de Ghardaïa, qui nécessite un nouveau plan de circulation. Mais ceci est une autre affaire.n