Au cours d’une cérémonie majestueuse. Charlotte Gainsbourg et Javier Barden ont lancé les festivités de cette 72è édition 2019 sous les yeux de milliers de spectateurs.



De Cannes,

JACKY NAIDJA avec INES ILIANA



Après le discours d’ouverture,  d’Edouard Baer, maître de cérémonie pour la 4è fois consécutive, qui n’a pas fait dans le détail cette fois, taclant au passage le géant NETFLIX aux 140 millions d’abonnés, et avec humour et poésie a placé le sien (discours) sous le signe du partage autour de la chaleur humaine que suscite le cinéma. Puis c’est un hommage particulier qui a été rendu à Agnès Varda récemment disparue, suivi d’extraits de sa filmographie comme « le cauchemar du cinéaste » face à  l’immense affiche que cette édition lui a consacrée. Moment intense et solennel également marqué par la présence d’Angèle, la chanteuse Belge qui a interprété au piano « Sans toi » de Michel Legrand. Comme seront rendus par ailleurs au cours du festival plusieurs autres hommages à Jeanne Moreau, Alain Delon entre autres. Puis c’est le jury des longs métrages composé de Maimouna Ndiaye, Elle Fanning, Kelly Reichardt, Enki Bilal, Robin Campillo, Alice Rohrwacher, Yorgos Lanthimos et Pawel Pawlikowski, d’ entrer en scène accompagné d’Alejandro Gonzalez Inarruti le président du jury, qui dans une courte allocution a évoquer la place du cinéma comme expérience commune, la passion et le collectif du jury qui va désormais se consacrer à la sélection officielle pour élire le lauréat à la Palme d’Or de ce festival 2019. Et d’assister à une projection d’un excellent montage sur sa  célèbre carrière qui l’a amené aujourd’hui sur la Croisette. Comme annoncé, le film » The Dead Don’t Dee »de Jim Jarmusch de retour en compétition a été projeté à l’issue de la cérémonie en présence de son réalisateur et de tout son casting. Il sortira en même temps dans 600 salles de cinémas en avant première mondiale et sera en salles officiellement ce mercredi 15 mai.