Elu par acclamation à la tête de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC), le 27 avril dernier, le président Kheïredine Barbari a entamé, cette semaine, la réorganisation de la discipline en organisant deux réunions de son bureau fédéral (BF).

La première réunion du bureau fédéral (BF) était ordinaire avec seulement les membres du bureau fédéral, tenue dans la soirée de vendredi et la seconde le lendemain et élargie aux présidents des ligues de wilayas. Lors de la première réunion ordinaire du BF, le président de la FAC a procédé notamment à la désignation des présidents des commissions, la préparation de la réunion du collège technique national extraordinaire pour l’établissement du calendrier des compétitions régionales et nationales et la répartition des vélos sur les ligues. Mais, le jeune président de la FAC a d’abord nommé M. Reda Kahlal au poste du directeur technique national (DTN) et M. Hocine Zahar comme Directeur Administratif, tout en maintenant, M. Hakim Mosteghanemi au poste du directeur de l’organisation sportive. D’autre part, Barbari a désigné des présidents des commissions avant de procéder à la préparation de la réunion du collège technique national extraordinaire pour l’établissement du calendrier des compétitions régionales et nationales et la répartition des vélos sur les ligues. Après cette première réunion du BF, le nouveau président de la fédération algérienne de cyclisme a tenu une autre séance de travail élargie aux présidents des ligues de wilayas. Cette seconde réunion a porté, notamment, sur la préparation de la session extraordinaire du collège technique national, la répartition des vélos et les divers. Dialogue franc entre les membres du BF et les présidents de ligues Ainsi, le premier responsable de la FAC a tenu à appeler, une fois de plus, la famille de la petite reine à s’unir et travailler la main dans la main pour relancer la discipline. M. Barbari a également formulé le vœu de tous les membres de son bureau à œuvrer avec l’ensemble des ligues et clubs afin de remettre sur rails, le cyclisme national dont les athlètes sont les principaux perdants de la situation qu’a vécu la fédération ces derniers mois. « Il faut vite tourner la page de cette situation et aller de l’avant et être à l’image de notre champion, Azzeddine Lagab, premier sportif algérien qualifié aux J.O de Tokyo, pour redonner à notre discipline sa véritable place sur la scène continentale et internationale » a déclaré M. Barbari dans son allocution.
De leurs côtés, des présidents des ligues ont saisi l’occasion pour soulever quelques difficultés tout en sollicitant la fédération pour les aider à les surpasser. M. Barbari a assuré les participants à cette réunion du soutien indéfectible de la FAC, avant de demander aux ligues de proposer des compétences locales afin de renforcer les différentes commissions de la fédération. Saisissant cette occasion, le président de la FAC a également appelé les ligues à présenter des propositions au prochain collège technique national dont la date n’a pas encore été fixée pour tracer un riche programme de compétitions. n