La livraison, prévue à la fin de l’année passée, des 153 logements sociaux participatifs (LSP) réalisés dans la ville de Bouira, a été enfin effectuée. L’attente a durée plus de dix ans, dit l’un des bénéficiaires, qui a indiqué que les souscripteurs ont organisé par le passé plusieurs actions de protestation pour réclamer l’accélération des travaux et surtout livrer les chantiers dans les délais. La cérémonie de remise des clés a été organisée par les autorités locales en présence du premier magistrat de la wilaya, Mustapha Limani. Des familles ont reçu leurs clés. « Nous avons vécu des moments difficiles. J’ai loué durant des années, et aujourd’hui, c’est une nouvelle vie qui commence. Nous nous considérons enfin comme des citoyens à part entière. Nous avons tant espéré et attendu ce jour. Dieu merci, notre attente ne s’est pas avérée vaine », dira une bénéficiaire. Il faut préciser que le projet en question avait accusé des retards importants et reste l’un des points noirs de la ville de Bouira. Les logements devaient être livrés en 2013. L’entreprise retenue pour la réalisation des logements, Batigec a été dénoncée maintes fois par les souscripteurs. Par ailleurs, le secteur de l’habitat se bat avec des problèmes énormes à Bouira. D’importants programmes sont en souffrance. Au niveau du nouveau pôle urbain situé au nord de la ville de Bouira, les chantiers sont presque à l’arrêt. Plus de 20 000 logements, tous secteurs confondus, sont en chantier. Les entreprises ne cessent de dénoncer les retards dans le paiement de leurs situations financières. Hier, ce sont des demandeurs de logements sociaux qui ont observé un rassemblement de protestation devant le siège de l’APC de Haizer pour exiger des autorités locales l’affichage de la liste. n