Tout comme les années précédentes, la Librairie Point Virgule sise à Chéraga (Résidence Nour, rue des Abattoirs, Chéraga, Alger. En face du lycée Issiakhem) organise, durant ce mois du Ramadhan, une série de rencontres littéraires, qui auront lieu en soirée à partir de 21h30. Elles réuniront des plumes bien connues et d’autres qui commencent à se faire un nom dans le paysage littéraire algérien. Ainsi, ce jeudi 16 mai, le programme prévoit une rencontre-dialogue entre Ryad Girod, auteur du roman «Les Yeux de Mansour» (éditions Barzakh, Grand Prix Assia Djebar 2018), et Amina Mekahli, poétesse et auteure de deux romans, à savoir «Le Secret de la girelle» et «Nomade Brûlant» parus aux éditions ANEP et d’un recueil de nouvelles, chez ce même éditeur, intitulé «Les Eléphants ne meurent pas d’oubli». Ce dernier recueil, de sept nouvelles, raconte «sept vies, sept ruptures» où chacune des histoires révélera au lecteur des personnages qui «semblent venir d’un monde disparu dans le brouillard de l’oubli. (…) Des personnages enfermés dans le train des souvenirs, plongent le lecteur dans le tunnel de leur mémoire et le guide vers d’autres destinées étranges et fragiles». Alors que le roman de Ryad Girod situe son intrigue en Arabie Saoudite, où le personnage de Mansour est sur le point d’être décapité. Un contexte et un prétexte pour le narrateur Husseïn de conter l’histoire de son ami où se mêlent mathématiques, mystique et géopolitique. Le lendemain, le vendredi 17 mai, le public aura rendez-vous, toujours avec Amina Mekahli et Mohamed Anis Saidoun, qui sont deux des contributeurs du recueil collectif «La Révolution du sourire». Paru le 4 mai aux éditions Frantz-Fanon, le recueil est «le premier livre sur la révolution en cours», comportant des textes de dix auteurs qui apportent leurs points de vue personnels sur le mouvement populaire en cours, ainsi que des slogans. En outre, les amoureux des lettres et du football auront rendez-vous, le lundi 20 mai, avec Hamid Zouba, et Ahmed Bessol Lahouari & Nazim Bessol, qui présenteront, au cours d’une rencontre, leurs ouvrages, parus aux éditions ANEP, «Ma Vie, Ma Passion» et «Vert et Blanc 1963-1988». Le programme se poursuivra tout au long de ce mois sacré, avec, la semaine prochaine, des rencontres autour du cinéma, de la poésie et de la musique.
R. C.