La délégation algérienne composée, entre autres, de 24 athlètes dont 12 filles s’est envolée hier en direction de la ville de Split en Croatie, via Francfort (Allemagne), pour participer aux Championnats du Monde scolaires prévus du 14 au 16 mai en cours.

La délégation algérienne est conduite par le président de la Fédération algérienne de Sport scolaire, Abdelhafid Izem, en compagnie du directeur technique chargé des sports individuels, Rachid Hafsaoui et trois entraîneurs. Il s’agit de Yahia Souissi (Biskra), Kouadri Noureddine (Aïn Defla) et Farhet Azem (Tizi Ouazou). Les athlètes algériens sélectionnés avaient composté leur billet pour Split lors de la coupe nationale d’athlétisme, disputée du 2 au 5 avril dernier à Béjaïa. La sélection algérienne participera à toutes les spécialités à savoir : 100m (garçons), 200m (garçons), 400m (Garçons), 110m haies (garçons), 100m haies (filles), 300m haies (garçons et filles), 800m, 1500m, 3000m, saut en longueur, saut en hauteur, triple saut, lancer du javelot et lancer de poids. Cette échéance sera disputée en deux épreuves (sélections nationales et inter-écoles). Les athlètes algériens sélectionnés avaient composté leur billet pour Split lors de la Coupe nationale d’athlétisme, disputée du 2 au 5 avril 2019 à Souk-Lethnine à Béjaîa.

« Se classer entre la 10e et 12e place »
Pour cette édition 2019 du championnat du monde scolaire d’athlétisme, le président de la Fédération algérienne de sport Scolaire, Abdelhafid Izem, a indiqué que «notre ambition et objectif sont de se classer entre la 10e et la 12e position au classement par sélections et à la 18e position dans les épreuves réservées aux écoles ». Et là, il faut bien reconnaitre que la tâche de nos jeunes scolaires serait très difficile sans cette compétition où plus de 900 athlètes issus de 40 pays prendront part. La concurrence sera rude et les places seront très chères. Il est utile de rappeler au passage que le premier Championnat du monde scolaire d’athlétisme a été organisé en 1973. Et c’est depuis l’édition 1987, que cette compétition mondiale est dédiée à Jean Humbert, ancien Président de la commission technique de Fédération internationale du sport scolaire (ISF) pour l’athlétisme. Cette année 2019, le Comité exécutif (CE) de l’instance fédérale internationale du sport scolaire (ISF) a donc confié l’organisation de cette 23ème édition du championnat du monde scolaire d’athlétisme à Split, en Croatie.

L’Algérie forfait lors de l’édition 2017
Les 24 athlètes scolaires algériens qui devaient participer aux championnats du monde (cadets) prévus à Nancy en France du 26 au 29 juin 2017 avaient déclarés forfait. L’Algérie était alors engagée avec une sélection nationale composée de 12 athlètes (6 garçons et 6 filles), ainsi que deux équipes cadettes représentant les collèges de Aïn Defla (6 filles) et de Tlemcen (6 garçons). Un communiqué de la Fédération algérienne des sports scolaires (FASS) a précisé que « le forfait de l’Algérie est dû au refus du ministère de la jeunesse et des sports de signer le dossier de sortie. La FASS a indiqué que « Tous les documents relatifs à la participation algérienne aux mondiaux scolaires ont été déposés dans les délais au niveau du ministère de la Jeunesse et des Sports », avant de déplorer la décision du MJS. Ce qui a été bien dommage pour les athlètes et leurs coachs respectifs qui se sont préparés depuis une année dans l’optique de ces championnats du monde. Cette année 2019, les 24 athlètes algériens sont bel et bien à Split et il ne leur reste qu’à représenter dignement le pays.