Le Mexicain Miguel Berchelt, champion WBC en titre des poids super-plumes, a conservé sa ceinture, dans la nuit de samedi à dimanche à Tucson, en Arizona, en battant son compatriote Francisco Vargas, par abandon après la sixième reprise. Berchelt avait déjà battu Vargas, par K.-O. en janvier 2017, et s’était alors emparé du titre WBC. Samedi, c’était la cinquième fois qu’il remettait celui-ci en jeu.
Berchelt a nettement pris l’ascendant sur son adversaire à partir de la cinquième reprise, submergeant de coups ce dernier. Il a signé sa 36e victoire (dont 31 avant la limite) pour une défaite, tandis que Vargas a concédé son deuxième revers pour 25 victoires et deux nuls. « Je veux remercier Francisco, a déclaré Miguel Berchelt. C’est un vrai guerrier mexicain. Il m’avait donné ma première chance de décrocher un titre mondial et c’était normal de lui offrir la possibilité de le récupérer. […] Ses entraîneurs ont pris la bonne décision en stoppant le combat et en lui épargnant une punition plus sévère. »
Berchelt veut maintenant affronter le vainqueur du combat qui opposera le 25 mai prochain le Japonais Masayuki Ito, champion WBO des super-plumes, et l’Américain Jamel Herring. « Je veux montrer que je suis le champion incontesté des super-plumes », a-t-il prévenu.