La commune d’Aïn Oualmène, également chef-lieu de daïra, située à une trentaine de kilomètres au sud de Sétif, vient de bénéficier au titre de l’année 2019 d’une enveloppe de 6,2 milliards de centimes dans le cadre du Plan communal de développement (PCD), a-t-on appris du président-adjoint. Selon notre interlocuteur, la priorité sera donnée à l’aménagement urbain. Ainsi, plusieurs cités ont bénéficié d’une opération de réhabilitation urbaine. C’est le cas de la grande agglomération de Bâaira qui a pris forme ces dernières années. Les habitants de cette cité ont appelé à maintes reprises les élus locaux de doter leur cité d’une opération d’aménagement urbain. « Plusieurs quartiers de cette cité n’ont jamais fait l’objet d’une opération de bitumage. Notre vie est devenue insupportable, la poussière en été et la boue en hiver », nous dira un habitant de la cité. Par ailleurs, la commune d’Aïn Oualmène vient de bénéficier de deux nouveaux camions-bennes pour la collecte des déchets ménagers. A noter que cette commune a fait depuis quelques années face au manque d’engins pour collecter les ordures.A. L.