« Donnez moi un soldat algérien et des armes allemandes, et j’obligerai l’Europe à ramper sur le bout de ses doigts ». Une citation dont l’auteur ne serait autre qu’Adolf Hitler ! Il y a quelques années, elle était, dans sa propagation, en « mode silence » sur la toile DZ. Elle était colportée surtout sur les forums arabophones animés par des jeunes algériens, essentiellement des lycéens. Au fil des années, elle grandissait telle une boule de neige lancée du haut d’une montagne. Nombreux sont les jeunes (et même moins jeunes) algériens qui y croient.

Il y a une dizaine de jours, une jeune fille, la quinzaine, avait fait le buzz, lors de son passage sur l’une des chaines TV privées. Enthousiaste et pleine de ferveur, elle récitait, dans un arabe littéraire impeccable, des phrases apprises par cœur sur ce que de « grandes personnalités » historiques étrangères avaient dites en décrivant les algériens. Elle a ainsi cité, bien convaincue, la fameuse phrase attribuée à Adolf Hitler.  C’était à Alger, diffusée en direct, lors de la manifestation du vendredi 3 mai. La vidéo de son passage s’est très rapidement propagée sur les médias sociaux. La fièvre patriotique étant d’actualité, les commentaires étaient unanimes pour la féliciter et la remercier « d’avoir rappelé au monde entier ce que valent les algériens ».  Et pourtant il s’agit d’une Fake News, une énième Fake news. Aucune archive, écrite ou audiovisuelle, n’a mentionné une quelconque phrase, du fondateur du nazisme, sur les algériens.

Mieux encore, on retrouve la même citation d’Adolf Hitler dans plusieurs autres pays arabes, seul le « peuple » change. Il s’avère ainsi que cette Fake News s’est bien répandue ailleurs qu’en Algérie. Le soldat est donc Palestinien, marocain, syrien, irakien, etc. Il suffit de faire une recherche sur Google, en mettant juste le début de la phrase (en langue arabe), pour s’en convaincre.

Quand on met le début de la citation sur Google

Cette Fake news vient rappeler, à ceux qui l’ont oublié, et informer ceux qui ne la connaissent pas, une citation que certains attribuent à Joseph Goebbels (ministre de la propagande de Hitler), et d’autres au Führer lui-même : «Un mensonge répété dix fois reste un mensonge, répété dix mille fois il devient une vérité ». Une arme de destruction massive pour toute « entité » voulant déstabiliser des pays.

@SalimKoudil