Poursuivant la lutte contre toutes sortes de criminalité les services de police de la wilaya d’Oum El Bouaghi ont procédé au traitement de pas moins de 437 affaires criminelles durant le mois d’avril 2019.

Ces affaires dans lesquelles sont impliqués 307 individus se repartissent en 239 affaires ayant trait aux atteintes aux biens et à la propriété privé impliquant près de 90 individus, venant en pole position comme à l’accoutumée, suivis des crimes contre les personnes avec 142 affaires dans lesquelles sont impliquées 144 individus, viennent ensuite les crimes contre les biens publics avec
17 affaires,13 autres liées aux mœurs et l’atteinte à la famille et 10 affaires concernant l’économie. Les mêmes services ont aussi traité 16 autres affaires liées à la toxicomanie (détention, consommation et commercialisation de drogue), impliquant 25 individus. Ces derniers détenaient près d’une centaine de grammes de kif traité et près de 200 comprimés de psychotropes. L’urbanisme et la protection de l’environnement n’étaient pas en reste puisque les services de la brigade de police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (PUPE) ont comptabilisé pas moins de 5 infractions liées à l’urbanisme soit un cas de changement de façade sans autorisation des autorités compétentes et 4 autres cas d’atteinte à la propriété foncière individuelle. S’agissant de la voie publique et son assainissement notamment du marché de l’informel gangrénant les espaces, les mêmes services ont comptabilisé 2 infractions concernant l’étalage sur la voie publique et 2 autres ayant trait à l’exercice de l’activité commerciale ambulante sans registre de commerce et étalage sur la voie publique. Sur un autre registre, les services de police de la voie font part durant la même période d’un total de 21 accidents de la route. Ces derniers ont fait 4 morts et 27 blessés. La principale cause de ces drames endeuillant les familles quotidiennement demeure le facteur humain et son indifférence pour le respect du code la route. Enfin, dans ce sillage, les services de police ont organisé jeudi une campagne de sensibilisation en faveur des conducteurs au niveau de plusieurs points connaissant une intensité de la circulation à l’exemple de la station des voyageurs. Cette initiative entrant dans le cadre de la campagne nationale lancée par la DGSN coïncide aussi avec la semaine arabe de la circulation routière placée sous le signe « la conduite garantit ta sécurité et celle des autres » vient à point nommé pour rappeler aux conducteurs les consignes à suivre pour éviter les drames routiers qui ne cessent d’ôter la vie à des personnes et augmenter le nombre des handicapés. n