Pas moins de 18 étudiantes résidentes à la résidence universitaire 2000 lits de Hamla 1 (wilaya de Batna) ont été victimes d’une toxi-infection alimentaire dans la nuit de samedi à dimanche, rapporte l’APS en citant la Protection civile et de la direction de la Santé. Souffrant de nausées et vomissements et de maux au ventre, les victimes âgées entre 19 et 28 ans ont été évacuées vers l’établissement public hospitalier de Batna où elles ont reçu les soins nécessaires, a indiqué la chargée de communication de la direction de la santé, Yasmine Adjroud. Toutes les victimes ont quitté l’hôpital à l’exception de deux qui ont été gardées en observation, a-t-elle ajouté soulignant qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette intoxication. De son côté le chargé de communication de la Protection civile, le lieutenant Hacene Yahia Cherif a affirmé que les services de l’unité secondaire soutenus par les secours de l’unité principale sont intervenus dimanche matin à la résidence 2000 lits de Hamla 1 pour prendre en charge des étudiantes souffrant de vomissement et de maux de ventre. Les éléments de la Protection civile ont sur place prodigué les premiers secours à 12 étudiantes avant de les évacuer vers l’EPH de Batna.