Le Groupement régional de gendarmerie de Tizi Ouzou a lancé, hier, une campagne de sensibilisation sur les accidents de circulation au profit des usagers de la route, notamment durant ce mois de Ramadhan connu pour être une période durant laquelle l’on dénombre le plus d’accidents.

Cette manifestation, qui s’étalera jusqu’au 30 du mois en cours, a pour thème « Durant le mois sacré, ta prise de risque pourra éteindre la joie de ta famille », afin d’attirer l’attention des automobilistes à être conscients au volant et d’éviter les infractions durant ce mois de jeûne et de bénédiction. Pour cela, sept brigades de gendarmerie ont été mobilisées pour sillonner les gares routières et les axes routiers qui enregistrent un grand afflux d’usagers de la route afin de cibler le plus grand nombre des automobilistes, selon le service de communication du Groupement régional de la gendarmerie de Tizi Ouzou. Au premier jour de cette campagne, les éléments de ce corps de sécurité se sont rendus au niveau de la gare routière de la commune de Draâ Ben-Khedda où ils ont distribué des prospectus et des dépliants aux automobilistes, mais aussi aux piétons pour les sensibiliser sur les dangers des accidents de la route, que ce soit sur le plan humain ou matériel. A préciser que les services de brigade de Draâ Ben-Khedda ont expliqué, trois heures durant qu’il est impérativement essentiel de veiller au respect du code de la route et d’éviter les dépassements dangereux, notamment dans les virages ou dans des lieux où il y a un manque de visibilité, a-t-on appris. « Notre objectif est de sensibiliser le plus grand nombre d’usagers de la route et même les piétons sur les répercussions de l’hécatombe », dira un officier de la gendarmerie. Pour la journée d’aujourd’hui, les éléments de la Gendarmerie nationale se rendront au niveau de la gare routière de la localité de Ouacif de 11H à 14H pour un objectif similaire. La troisième destination de cette campagne devra s’effectuer au niveau du chef-lieu de la ville des Genêts, où les éléments de la Gendarmerie nationale se rendront mardi 14 mai, au niveau de la gare de Boukhalfa, plus précisément entre 10 et 13 heures, durant lesquelles ils rencontreront les usagers de la route et les sensibiliseront sur les accidents de la circulation. « Nous allons distribuer des dépliants aux concernés pour stopper ce fléau des accidents qui est devenu un danger réel pour la vie ». Alors que durant la journée du 17 du même mois, ledit corps de sécurité a décidé de déployer ses éléments au niveau de la RN12 de 21H à minuit, vu cet axe routier est l’une des destinations qui enregistrent un grand nombre d’usagers qui transitent par cette route. Le lendemain, les gendarmes se rendront à la gare routière de la localité d’Iflissen, daïra d’Azeffoun, pour le même objectif après la rupture du jeûne, plus précisément entre 20H et 23H, selon la même source d’information. Alors que les gendarmes la brigade de Drââ El-Mizan organiseront une campagne de sensibilisation sur la RN25 prévue pour le 21 mai et ce, de 15 à 18H. Et la dernière destination est prévue sur la RN24 où les gendarmes de la brigade de Tigzirt organiseront une campagne de sensibilisation au profit des usagers de la route entre 10 à 13H. A cette occasion, les hommes en uniforme vert réitéreront leur appel au profit des automobilistes de veiller sur le respect du code de la route, notamment durant ce mois de jeûne. n