Pour veiller à la sécurité des citoyens 1 650 agents de police ont été mobilisés durant tout le mois de Ramadhan, selon un communiqué de la Sûreté de wilaya de Tipasa qui, rappelons-le, a un nouveau chef divisionnaire par intérim en la personne de Belhamri Omar qui a remplacé Driad Arslane. Le dispositif mis en place couvre tout le territoire de la wilaya en axant le contrôle au niveau des grandes agglomérations et des points noirs où il est prévu des opérations coups-de-poing et de contrôle tous azimuts aussi bien des personnes que des véhicules.
Le nouveau chef de Sûreté de wilaya par intérim, qui était chef de Sûreté de daïra de Hadjout, a, sitôt installé, procédé à des changements en nommant un nouveau responsable de la police judicaire et de la cellule de communication.
Dans le cadre de ses activités quotidiennes et de lutte contre la criminalité, les services de la Sûreté de wilaya annoncent l’arrestation de 9 personnes en possession de drogues et d’armes blanches au niveau de la commune de Fouka.
Selon la même source, trois affaires ont été traitées, ces derniers jours, par les agents de la police judiciaire dont la première a permis l’arrestation de deux individus en possession de près de 7 kg de kif traité et des centaines de comprimés psychotropes destinés à la vente.
La seconde affaire a concerné 3 individus, âgés entre 30 et 37 ans, qui, au moment du contrôle, avaient en leur possession des sachets de cocaïne. L’appréhension du premier complice à un contrôle fixe de la police d’où il a essayé de fuir a permis d’arrêter ses deux autres complices.
La troisième affaire, toujours dans la commune de Fouka, au niveau du quartier populaire Ali-Amari, a concerné quatre personnes, âgées de 23 à 37 ans, appréhendées en possession de psychotropes, d’armes blanches et d’un fusil de chasse sans autorisation, après que les agents chargés de l’enquête se soient rendus dans le domicile de l’un des individus. Toutes les personnes arrêtées ont été présentées devant le Procureur général du Tribunal de Koléa selon les responsables de la cellule de communication.