Après Liverpool et Tottenham Hotspurs qui ont rallié la finale de la Ligue des Champions UEFA dans son édition 2019, Arsenal et Chelsea se sont qualifiés, jeudi soir, pour l’étape ultime de la League Europa de la même séquence. Ainsi, l’Angleterre peut se targuer de clouer – exclusivement – le spectacle dans les deux prestigieuses compétitions footballistiques dont les vainqueurs seront, à coup sûr, issus du pays de Sa Majesté. Ça ne sera pas une première, puisque les Espagnols ont déjà réussi ce doublé lors des opus 2014, 2015, 2016 et 2018 dans la nouvelle formule desdits tournois. Mieux encore, les Italiens ont réalisé un triplé légendaire en 1990. On va vous en dire un peu plus…

Par Mohamed Touileb
Après l’Espagne qui a régné sur la balle ronde européenne lors des cinq dernières années, l’Angleterre est venue briser l’hégémonie. Les représentants de la Liga ont trusté les trophées des épreuves UEFA. En C1, le Real Madrid et le FC Barcelone ont été sacrés lors des 5 cuvées écoulées. Les Madrilènes ont réalisé un retentissant et historique triplé (2016, 2017 et 2018) en plus du sacre en 2014 alors que les Barcelonais ont été consacrés en 2015. En C3, le FC Séville y est allé de sa triplette (2014, 2015 et 2016) alors que l’Atlético Madrid a été distingué en 2018. Seul Manchester United (tiens tiens) a écrit son nom au palmarès en 2017.
Cependant, malgré sa domination territoriale, la Péninsule ibérique n’a jamais réussi à placer 4 clubs de son championnat en finale des challenges continentaux. Ce qui rend la performance des représentants de la Premier League inédite. Mieux encore, Londres aura trois ambassadeurs dans ce raout : Tottenham, Chelsea et Arsenal en l’occurrence.
Par conséquent, il y a l’éventualité que la capitale anglaise soit à la fête à l’issue des deux dernières explications. Ça en revanche, ne sera pas une première puisque, pouvez-vous en douter, Madrid a déjà fait la razzia en la matière. C’était l’an dernier lorsque le Real et l’Atlético avaient terminé champions en LDC et Europa League respectivement. Même exploit réussi par les deux formations de Milan en 1994 quand les « Rossoneri » et « Nerrazzuri » avaient empoché la Coupe des clubs champions, actuelle Champions League, et la coupe UEFA rebaptisée Ligue Europa, dans ce sens.
Quand l’Italie avait mis l’Europe à sa botte
Pour rester en Italie, il faut savoir que la « Serie A » a frappé un gros coup en 1990 quand le football transalpin était à son apogée. A cette époque dorée, le Milan AC, la Juventus Turin et la Sampdoria de Gênes ont été primés en Coupe des clubs champions, celles de l’UEFA et des vainqueurs des coupes comme suit.
Les Milanais avaient dominé le Benfica Lisbonne (1/0), les Turinois ont remporté le duel 100% italien face à la Fiorentina (3/1) tandis que les Génois étaient sorti victorieux du RSC Anderlecht (2/0). Depuis, l’UEFA a changé le menu des tournois en optant pour deux formules seulement. Par conséquent, cette passe de trois n’est plus réalisable et restera propriété unique au « Calcio ».
On revient au Royaume-Uni , au pays des « Trois Lions » plus précisément, et ce magnifique songe de printemps d’une balle ronde plus shakespearienne que jamais. Les Anglais, loin de la rivalité, ne pouvaient rêver mieux que ce dénouement. S’assurer les deux distinctions UEFA n’est pas une performance courante. Au vu des avis des spécialistes qui ont souligné la perte du terrain des teams anglais ces dernières années, ce retour en grâce vient prouver que le football n’obéit pas au rationnel. Qu’il n’est pas science exacte. Qu’il ne le sera jamais.
Les coups des théâtres étaient légions lors de cette édition spécialement. Des matchs fous avec rebondissement, les qualif’ qui se jouent à un poteau près et à une décision du VAR (arbitrage vidéo). D’ailleurs, si Manchester City, leader de la Premier League, a trépassé, c’est à cause de ce dernier fait. Il a laissé place aux « Spurs » qui ont remarquablement pris le relais pour se hisser au « final stage » actant la souveraineté du Royaume sur le sport roi en Europe. It’s madness (c’est la folie) !<