Pour commémorer le 8 Mai 1945 à Kherata, Sétif et Guelma, le nouveau wali M. Harchouf s’est rendu dans la commune de Zitouna, distante du chef-lieu de quinze kilomètres seulement, ayant donné à la Révolution ses meilleurs fils. En présence d’une importance délégation qui l’accompagnait, l’hôte de cette commune rurale a procédé au niveau de la nouvelle cité Bensaghir au raccordement au gaz naturel de 61 familles. Cette journée restera gravée dans la mémoire de ces ruraux qui n’ont pas hésité à nous dire : «En ce jour nous sentons les prémices de l’Indépendance». Auparavant, la forte délégation de la wilaya présidée par le wali a écouté au cimetière l’hymne national et déposé des gerbes de fleurs sur le carré de nos glorieux chouhada qui se sont sacrifiés pour hisser haut le drapeau national. La seconde étape de ce périple, caractérisé par une journée caniculaire, le wali a procédé à l’alimentation en courant électrique d’une autre nouvelle cité rurale dans la localité de Hammam Sidi Trad, à trente kilomètres du chef-lieu communal Zitouna. L’Etat a consacré une enveloppe de cinq milliards de dinars pour offrir du gaz naturel à cette cité rurale. Des efforts ont été déployés par les services de la SDE pour finaliser ce projet, lancé depuis 2015, selon les différentes explications données au premier responsable de la wilaya. Selon la même source, le programme du gaz naturel au niveau de toute la wilaya atteindra d’ici la fin de l’année 75%. Lors de sa courte intervention, le wali a exigé des équipes réalisatrices une cadence accélérée des travaux, en insistant sur la qualité et sommant les réalisateurs de respecter les délais impartis. Il a par ailleurs exigé des équipes sur chantier d’accélérer les travaux afin de rattraper les retards accusés. L’opération dans une cité de Hammam Sidi Trad a été réalisée pour une enveloppe de neuf millions de dinars. Le programme, selon les explications, cible 7 696 foyers dont 945 ont déjà bénéficié de cette énergie alors que 6 331 autres sont programmés. L’électrification dans cette commune rurale a un taux appréciable estimé à 91%, Tous ces projets ont un seul objectif, l’amélioration des conditions de vie des citoyens ruraux de cette commune et des autres localités. Si le taux de réalisation des programmes ayant été amorcé en 2014 sont appréciables, il n’en demeure pas moins que le taux de pénétration du gaz naturel demeure encore faible à travers la wilaya pour diverses raisons. Toujours dans le cadre de la commémoration du 74e anniversaire du 8 Mai 1945, le wali a rendu visite à un ancien moudjahid, Maâtallah Salah, et a présidé à la distribution au niveau de la maison des jeunes de la même localité des distinctions à des veuves de chahid et des moudjahidine en présence des autorités civiles et militaires.