Réagissant à la mise en détention provisoire de Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des Travailleurs, le Front des Forces socialistes (FFS) « dénonce et condamne énergiquement l’arrestation« . Dans un communiqué signé par son Premier secrétaire, Hakim Belahcel, et mis en ligne ce vendredi sur sa page officielle, le plus vieux parti d’opposition « considère que rien ne peut justifier cet acte arbitraire et abusif. Cette arrestation intervient dans un moment où la majorité des Algériennes et Algériens entament le troisième mois de contestation et de révolte pacifique afin de revendiquer , l’ouverture réelle des champs politique, médiatique et l’instauration d’un état de droit condition sine qua non à l’édification d’une justice indépendante. »

Plusieurs autres partis et personnalités ont également réagi depuis jeudi à l’incarcération de Louisa Hanoune. A l’instar de Jil Jadid, qui dans un communiqué, a indiqué que « la mise en détention préventive de Mme Louisa Hanoune, première responsable d’un parti politique, pose clairement la question des libertés politiques et interroge sur les véritables intentions du nouveau pouvoir« .