Une vraie formalité. La numéro trois mondiale, Simona Halep, n’a pas fait dans le social en huitièmes de finale du tournoi de Madrid. La Roumaine a balayé en 44 minutes la Slovaque et 46e au classement WTA, Viktoria Kuzmova, 6-0, 6-0 ! De son côté, la numéro un mondiale, Naomi Osaka, n’a pas tremblé face à la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (6-2,6-3). L’ocre lui va si bien. Tenante du titre à Roland-Garros, Simona Halep est toujours aussi redoutable sur la terre battue. À Madrid, la numéro trois mondiale se promène tranquillement tour après tour. Après avoir sorti sans la moindre difficulté Margarita Gasparyan (N°65, RUS) et Johanna Konta (N°47, GBR), la Roumaine s’est payée le scalpe de la Slovaque Viktoria Kuzmova. En 44 petites minutes, Halep a étrillé 6-0, 6-0 la 46e mondiale, incapable de développer son jeu face à la puissance de son adversaire, toujours invaincue sur terre cette saison après cinq matchs.
Au prochain tour, la tâche s’annonce plus ardue. En quarts de finale, l’ancienne n°1 au classement WTA affrontera l’Australienne Ashleigh Barty, 9e mondiale, tombeuse dans la douleur la Kazakhe, Yulia Putintseva (N°43), 4-6, 6-1, 6-2.
Dans le même temps, la numéro un mondiale, Naomi Osaka, n’a pas tremblé. La Japonaise s’est défaite, sans sourciller, de la Bélarusse, Aliaksandra Sasnovich (N°33), en deux manches (6-2, 6-3) et 1h23 de jeu.<