Le site archéologique de la ville romaine Hippone à Annaba vient de bénéficier d’un schéma directeur permanent de protection lui garantissant une protection juridique contre une urbanisation exponentielle, a indiqué mardi le directeur de la culture, Idriss Boudiba.
«Ce schéma préservera les vestiges romains de cette cité sur une superficie de 27 hectares», a précisé le même responsable, avant d’affirmer que le schéma a été approuvé par l’Assemblée populaire de wilaya (APW) après l’achèvement des procédures techniques préalables.
Après la classification, en 2013, de la ville antique «Place d’Armes», ce schéma constitue la seconde plus importante réalisation juridique de protection des monuments et patrimoine matériel de la wilaya d’Annaba, a relevé M. Boudiba.
Le site historique Hippone a bénéficié également d’une opération de nettoiement, d’amélioration de son réseau d’éclairage avec le recours aux énergies renouvelables, outre la réalisation d’une clôture et le renforcement de son gardiennage dans le cadre d’un programme spécial de préservation du site et de valorisation du patrimoine archéologique.