Le Kazakh Alexandre Vinokourov, soupçonné d’avoir corrompu le Russe Alexander Kolobnev pour l’aider à gagner Liège-Bastogne-Liège en 2010, a plaidé son innocence mardi devant la justice belge qui a mis son jugement en délibéré. Alexandre Vinokourov était convoqué mardi devant le tribunal correctionnel de Liège dans l’affaire de Liège-Bastogne-Liège 2010 où il est accusé d’avoir payé le Russe Alexander Kolobnev pour le laisser gagner. Le procès initialement prévu en mars 2018 avait été reporté à la demande des deux coureurs. Le Kazakh, aujourd’hui manager de l’équipe Astana, n’a rien modifié à sa ligne de défense malgré un mail compromettant envoyé au Russe après sa victoire. Alexandre Vinokourov qui avait apporté la preuve à l’époque du piratage de son ordinateur et de sa boîte mail, a affirmé devant les juges qu’il était en fait redevable de Kolobnev pour un emprunt contracté deux ans auparavant, en 2008 à l’époque où il traversait une période difficile de sa carrière pendant sa suspension pour un contrôle positif sur le Tour de France 2007.
Ce qui expliquerait alors la promesse du versement d’une somme conséquente (150 000 euros) sur le compte du Russe après Liège-Bastogne-Liège, révélée sur ce mail piraté et publiée à l’époque dans la presse suisse. Alexandre Vinokourov a également indiqué qu’il avait investi une partie de cette somme dans une société immobilière appartenant au Russe. Le jugement a été mis en délibéré et sera prononcé le 10 septembre prochain.