Le Qatar a alloué 480 millions de dollars d’aide aux territoires palestiniens pour soutenir les services d’éducation et de santé et les secours humanitaires d’urgence, selon un communiqué officiel publié mardi. «L’Etat du Qatar a alloué 300 millions de dollars sous forme de subventions et de prêts pour soutenir les budgets des secteurs de la santé et de l’éducation de l’Autorité palestinienne», indique le communiqué cité par l’agence officielle QNA. Doha a également alloué 180 millions de dollars supplémentaires au titre de «secours d’urgence et d’aide humanitaire et pour soutenir les programmes de l’ONU en Palestine», ajoute le texte. L’aide ira également au secteur de l’électricité pour assurer un approvisionnement ininterrompu, selon le communiqué. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a remercié le Qatar pour son soutien financier qui, selon lui, contribuera «à soulager et à soutenir notre peuple des fardeaux qui pèsent sur lui», selon l’agence de presse palestinienne Wafa. De son côté, Ismaïl Haniyeh, qui dirige le Hamas à Gaza, a salué dans un communiqué l’engagement du Qatar et ses «positions constantes en faveur du peuple palestinien». L’émirat du Golfe a également appelé la communauté internationale à assumer ses «responsabilités humanitaires et morales» pour aider le peuple palestinien à surmonter sa crise humanitaire. L’annonce de l’aide du Qatar est intervenue un jour après que les responsables palestiniens dans la bande de Gaza ont annoncé un cessez-le-feu avec Israël après le plus grave accès de violence depuis des années. Le Qatar fournit régulièrement des aides à la bande de Gaza, enclave palestinienne soumise à un strict blocus israélien depuis plus de 10 ans et contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, grand rival du parti Fatah du président de l’Autorité palestinienne. L’Autorité palestinienne, qui exerce un pouvoir très limité sur des fragments de la Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par Israël, est l’interlocutrice de la communauté internationale.n