La révolution, «Hirak» ou mouvement populaire que nous vivons actuellement commence d’ores et déjà à inspirer le monde littéraire. En effet, après la parution, en début de semaine, du recueil collectif «La Révolution du sourire», aux éditions Frantz Fanon, les éditions Chihab publient, cette semaine également, «Marcher !», cinquième volume de la série/collection «Nous autres», lancée en novembre 2016, et qui consiste en la publication de «recueils collectifs de textes qui (re) pensent la société».

Réalisé sous la direction d’Amin Khan, ce nouveau numéro (qui vient après «Nous autres – Eléments pour un manifeste de l’Algérie heureuse», «Notre rapport au monde», «Penser», «Travailler») regroupe «de nombreux acteurs et témoins des événements actuels», peut-on lire dans une présentation diffusé par l’éditeur sur les réseaux sociaux. Outre la participation de chercheurs, journalistes et auteurs témoins de cette révolution en cours, ce numéro fait participer également des photographes. Dans ce volume, «encore plus divers que les précédents aussi bien dans la forme que dans le fond», le lecteur pourra lire des «éclairages utiles à l’appréhension de la révolution en cours ainsi que des éléments pour une réflexion sur l’avenir immédiat» (des analyses juridiques, politiques, psychologiques… «Marcher !» propose aussi «des témoignages émouvants de la symbiose, malgré l’exil, des Algériens, parties de la totalité de ce vaste mouvement populaire». Par ailleurs, il est précisé que la poésie, au cœur de «Nous autres» et de sa démarche, «s’affirme en tant que telle, à la fois éclatante et subtile», dans ce volume, riche par les textes et les photographies qui y figurent. Quant aux contributeurs, «Marcher !» a vu la participation de Lynda Abbou, Feriel Ait-Ouyahia, Salah Badis, Mouanis Bekari, Sabri Benalycherif, Ramzy Bensaadi, Houari Bouchenak, Mouloud Boumghar, Akram Belkaïd, Meryem Belkaïd, Mustapha Benfodil, Sami Benmehidi, Farid Chaoui, Saïd Djaafer, Tin Hinan El Kadi, Amin Khan, Rym Khene, Youcef Krache, Mohamed Magani, Khadidja Markemal, Maya Ouabadi, Amel Ouaissa, Ouled El Bahdja, Fethi Sahraoui, Lydia Saidi, Nedjib Sidi Moussa, Arezki Tahar, Mohamed Tadjadit, Idris Terranti et Hocine Zaourar.
Pour rappel, le précédent «Nous autres» intitulé «Travailler» et paru il y a à peu près deux mois, propose, du point de vue du travail, «quelques expériences et réflexions qui contiennent les germes d’avenirs possibles».