Ça sera, probablement, le feuilleton pré-CAN pour l’Equipe nationale. Andy Delort a affiché publiquement sa volonté de jouer pour les « Verts ». Le sociétaire du Montpellier HSC a, comme nous l’avions souligné il y a un peu plus d’une semaine, même entamé les démarches pour obtenir la nationalité algérienne. Pour le sélectionneur de l’EN, Djamel Belmadi, « tout joueur qui possède un S12 est sélectionnable. » Un document que le natif de Sète pourrait obtenir très bientôt. Ce qui rendra son arrivée chez les « Fennecs » possible. Sportivement, le joueur de 27 ans peut espérer une sélection mais cela reste tributaire de la situation administrative et son évolution.

Sera-t-il là ou pas ? Andy Delort a postulé et, une chose est sûre, Belmadi ne l’a pas recalé. L’avis du driver d’ « El-khadra » sur la qualité du footballeur est sans équivoque : «c’est un joueur très intéressant », a-t-il jugé. Pour un titulaire en Ligue 1 française avec un bilan de 13 buts et 7 passes décisive cette saison, une autre évaluation aurait été aberration et déni.
L’éventuelle arrivée de l’ancien Cannais devrait stimuler la concurrence en attaque où Baghdad Bounedjah se présente comme un premier choix. Pour le pensionnaire d’Al Sadd (Qatar), il n’y a pas vraiment d’alternative puisque Benzia et Slimani traversent un sale temps à Fenerbahçe (Turquie) où ils ne jouent plus depuis belle lurette.
Pour Belmadi, les statistiques de Delort sont bonnes, « après, il y a d’autres joueurs qui ont aussi marqué beaucoup de buts. Enfin, il faut reconnaître que c’est essentiel d’avoir de la concurrence en sélection. Cela a été peut-être un problème avant mon arrivée.
Et c’est important d’avoir cette compétition interne en groupe pour bousculer tout le monde et se sentir en danger», précise l’ex international algérien.

« Sélectionnable dès qu’il aura le S12 »
Désormais, l’éventualité de voir Delort porter la tunique du « Club Algérie » n’est pas à exclure. Belmadi sait que les batailles en Coupe d’Afrique des nations 2019, prévue en Egypte (21 juin – 19 juillet), seront ardues. Avoir un élément comme Andy dans ses rangs pourrait s’avérer élémentaire. Surtout que le Sétois a affiché une forte envie d’évoluer avec les Mahrez, Brahimi et les autres.
Reste désormais la nationalité à obtenir. «Il (Andy Delort) a été très très actif sur sa communication et aussi pour récupérer ses papiers. Je ne me souviens pas de voir quelqu’un avoir autant de privilège pour le renouvellement de passeport. Il doit surement avoir des connaissances. Je vais retenir qu’il est très motivé pour jouer pour l’Algérie.
À ma première conférence en tant que sélectionneur national, j’avais dit que toute personne qui possède le S12 était sélectionnable. Mais ce n’est que le jour qu’il récupère ses papiers qu’on le jugera sélectionnable », note Belmadi qui « n’a pas contacté » le droitier pour autant.
Vous l’aurez deviné, Delort n’a pas été plaqué par le coach de l’Algérie. Son désir de porter le maillot algérien n’a pas été plombé.
Par ailleurs, l’éventuelle arrivée de Houssem Aouar a été définitivement écartée pour la messe continentale à venir : « Non, je ne l’ai pas rencontré. Je ne lui ai également pas parlé. Mais je connais sa position.
Il a un championnat d’Europe à préparer avec l’Equipe de France. C’est sûr qu’il ne sera pas à la CAN », a-t-il déclaré. Catégorique.

Le stage pré-CAN fixé au 27 mai
Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, n’a pas encore la liste définitive des 23 joueurs qu’il retiendra pour la Coupe d’Afrique des nations 2019, prévue en Egypte (21 juin – 19 juillet). En revanche, il a déjà fixé la date du début de regroupement pour le rendez-vous africain : « les joueurs ne le savent pas, mais le regroupement est prévu pour le 27 mai. Il y’ aura plusieurs groupes de joueurs en fonction de la fin de leurs saisons en club. Ils auront besoin d’un peu de repos par la suite, mais le premier groupe débutera le stage le 27 mai », indique le coach des Verts.