Total a annoncé avoir signé un accord engageant avec Occidental en vue de l’acquisition des actifs du groupe pétrolier américain Anadarko en Algérie, Ghana, Mozambique et Afrique du Sud, a-t-on appris lundi auprès du groupe français. L’accord, d’un montant de 8,8 milliards de dollars, s’inscrit dans l’éventualité d’un succès de l’offre en cours d’Occidental pour le rachat de Anadarko, a précisé Total dans un communiqué parvenu à l’APS. « Cette transaction est donc conditionnée à la signature et à la finalisation de l’acquisition envisagée d’Anadarko par Occidental ainsi qu’à l’approbation par les autorités compétentes », a-t-on expliqué, soulignant que la finalisation de la transaction entre Occidental et Total devrait avoir lieu en 2020. Anadarko est opérateur en Algérie des blocks 404a et 208 avec une participation de 24,5 % dans le bassin du Berkine (champs d’Hassi Berkine, Ourhoud et El Merk) dans lesquels Total détient déjà 12,25 %. En 2018, la production de ces champs a été de 320.000 bep/j (barils équivalent pétrole par jour) de pétrole, a indiqué la même source.