Le directeur de wilaya de l’agriculture Mohamed Yacher a tenu une séance de travail avec une vingtaine d’artisans raffineurs d’huile d’olive, représentée au sein de l’Association corporative, sachant que la wilaya de Tlemcen compte 26 huileries dont 9 traditionnelles. Lors de cette réunion, les gérants d’huilerie, les artisans raffineurs et les oléiculteurs ont fait part de leurs préoccupations et problèmes liés à leur activité, dont la solidification du produit sur le marché et la plantation d’oliviers d’une variété «exceptionnelle».

Des propositions ont été faites à cette occasion par les professionnels du secteur au profit aussi bien de la corporation que du consommateur, dont la réhabilitation des huileries traditionnelles (meules), la protection de l’olivier de Tlemcen et la promotion de la culture de l’olivier et la production de l’huile d’olive. Un accord de principe a été conclu quant à un calendrier fixant le début de la saison de la cueillette des olives. Des journées de sensibilisation et de vulgarisation seront organisées avec les étudiants de l’université Abou-Bekr-Belkaïd de Tlemcen. Ce rassemblement s’inscrit dans une optique de la labellisation de l’huile d’olive de Tlemcen, à l’instar de la poterie de Bider (certification de l’UE). Dans ce contexte, en vue de garantir une production d’huile de qualité tout en préservant l’environnement contre ce que la transformation des olives pourrait engendrer, les responsables des services agricoles ont pris des mesures visant la sensibilisation des agriculteurs quant aux bonnes méthodes de cueillette (éviter le gaulage) et de transport, indique-t-on. De même, les producteurs sont appelés à appliquer rigoureusement les méthodes et les techniques appropriées pour l’entretien des oliveraies après chaque campagne de cueillette, souligne-t-on. Il faut savoir que la wilaya de Tlemcen possède 923 815 oliviers répartis sur une superficie de 6 839 ha. Le nombre d’arbres en production est de 788 334 dont 214 979 en isolé et
571 555 en masse. En termes de superficie plantée en oliviers, c’est la région de Maghnia qui se taille la part du lion (1 592 ha), suivie de Remchi (1 083 ha), Sebra (1 060 ha), Beni Snous (548 ha), Chetouane (440 ha), Bensekrane (311 ha), Felaoucène (310 ha), Mansourah (304 ha), Ouled Mimoun (260 ha), Hennaya (249 ha), Bab Assa (157 ha) et Aïn Tellout (114 ha). Par rapport à la transformation, il a été réalisé 5 huileries publiques à Felaoucène, Hennaya, Zenata, Chetouane et Aïn Nehala et 9 conserveries d’olives de table à Hennaya, Aïn Youcef, Remchi, Sabra, Maghnia, Chetouane, Aïn Nehala et Sendou. A noter que la wilaya occupe la quatrième place à l’échelle nationale. Une production de 750 000 quintaux d’olives était attendue pour la campagne de cueillette de la saison agricole lancée fin octobre 2018, selon la DSA. Cette campagne de cueillette portait sur une surface de plus de 15 000 ha avec un total de 305 648 oliviers avec des prévisions en termes de rendement moyen de 50 quintaux à l’hectare. Sur cette production, 300 000 quintaux seront destinés à la consommation et 450 000 quintaux consacrés à la transformation en huile d’olive. Les variétés cultivées les plus connues sont la Sigoise, la Sévillane, la Rougette et la Chemlal. A Tlemcen, les variétés dominantes sont Chemlal à Beni Snous et Sigoise à Sebdou. Les olives proviennent de la région de Tlemcen située dans les flancs des monts Traras, réputée pour son climat tempéré et ensoleillé et pour ses oliveraies. Les oliviers ne subissent aucun traitement chimique, leur cueillette se fait de façon ancestrale. Les olives sont acheminées directement après la cueillette vers l’huilerie dans des caisses, où elles sont lavées avant d’être triturées. La pédologie de l’oliveraie et l’ensoleillement donnent à l’olive les qualités qui lui assurent une vertu sans égal. Sa robe et son goût fruité font sa particularité. Elle est garantie extra vierge. Rappelons dans ce contexte que le Centre des arts et expositions (Carex) de Tlemcen avait abrité en mars 2016, le Premier Salon international de l’huile d’olive «Sioliva», marqué par quelque quarante exposants, représentant plus d’une centaine de marques et de labels nationaux et internationaux activant dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agro alimentaire. Le groupe Kherbouche de Tlemcen produit et commercialise une huile d’olive de qualité supérieure libellée Prémium extra vierge, conditionnée dans des bouteilles de luxe importées d’Italie. En décembre 2015, un séminaire national sur l’olivier s’était tenu samedi à l’hôtel El-Izza de la ville de Maghnia, en présence du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Sid Ahmed Ferroukhi. n