Le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Habib Labane, a annoncé samedi que l’entraîneur français Alain Portes entamera sa mission de sélectionneur de l’équipe nationale (messieurs) après le mois de Ramadhan. «Je vous confirme qu’Alain Portes sera parmi nous après le mois de Ramadhan. Il va commencer à préparer la Coupe d’Afrique des nations 2020 prévue en Tunisie. Nous sommes à huit mois du début du rendez-vous continental et je pense que ce sera largement suffisant», a déclaré le patron de la FAHB, après la finale la Coupe d’Algérie (messieurs) disputée à Alger et remportée par le GS Pétroliers devant la JSE Skikda (23-22). Selon Labane, un staff technique 100% algérien sera à la disposition d’Alain Portes. «On doit lui parler pour finaliser la liste du staff technique qui sera composé de techniciens algériens. J’estime que six mois seront suffisants avant d’aborder la CAN surtout qu’on aura plusieurs périodes de préparation», a ajouté Labane. L’ancien sélectionneur de la Tunisie (2009-2013) et de l’équipe de France féminine (2013-2016) occupait la saison dernière le poste d’entraîneur du club de Grand Besançon Doubs (France) et vient de boucler une expérience avec les Qataris d’Al-Duhaïl, marquée par une victoire finale au championnat d’Asie des clubs champions. La mission d’Alain Portes à la tête de la sélection algérienne s’annonce délicate, d’autant plus que le Sept national sort de sa pire participation à une CAN, en 2018 au Gabon, avec une peu reluisante 6e place, ratant pour la 2e fois consécutive une participation au Mondial. Le technicien français succèdera à Sofiane Haïouani, installé début octobre 2018 comme directeur des équipes nationales (DEN) à la FAHB avant de retourner aux Emirats arabes unis, avec Al-Sharjah où il vient d’être élu meilleur entraîneur de la saison. Avec Haïouani, l’équipe nationale avait également pris la 7e place du tournoi de handball des Jeux méditerranéens de Tarragone (Espagne), en juin dernier.n