Des habitants de la commune de Daya, située dans le sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès, ont enfermé, jeudi après-midi, le chef de daïra de Télagh au siège de leur APC durant plusieurs heures. Il a fallu l’intervention de la Gendarmerie nationale et du commandant de la compagnie pour libérer l’otage tard dans la nuit.
Selon une source crédible, le chef de daïra de Télagh s’était rendu à l’APC de Daya pour s’enquérir de l’avancement de l’opération de solidarité du mois de Ramadhan, où des groupes de citoyens lui ont interdit de sortir du siège de l’APC lui reprochant le retard du versement des 6 000 DA aux bénéficiaires.
La commune de Daya a été dimanche dernier secouée par un mouvement de protestation de la part de ses habitants qui avaient exigé le départ du président et des membres élus de l’Assemblée populaire communale.
N. B.