Timechrit ou Louziâa est l’une des traditions ancestrales célébrées par plusieurs villages de la wilaya de Sétif pour renforcer les liens entre les villageois. Considérée comme une occasion d’entraide, de partage et de solidarité, les ancêtres ont pu sauvegarder et transférer cette louable initiative d’une génération à une autre en dépit des mutations technologiques qui ont touché la société. Plusieurs villages de la wilaya de Sétif continuent aujourd’hui de célébrer cette tradition notamment à l’approche des fêtes religieuses. C’est le cas du village El-Chorfa relevant de la commune de Babor, située à 70 kilomètres au nord-est de Sétif, qui continue de célébrer cette tradition pour sensibiliser les villageois à aider les pauvres et les veuves. Dans un climat de convivialité et de fraternité, les villageois ont organisé, vendredi, Temchrit, en vue d’accueillir le mois béni de Ramadhan. Selon les organisateurs, une enveloppe financière estimée à 116 millions de centimes a été collectée pendant quelques jours pour acheter 5 bœufs. « Nous avons recensé la participation de 617 familles. Chaque famille a contribué à l’opération avec un montant de 2 000 DA. Cette opération a suscité un engouement inattendu », nous dira l’un des organisateurs. Les villageois ont salué cette louable initiative organisée deux jours seulement avant Ramadhan. L’objectif de cette opération est d’aider les familles nécessiteuses et de renforcer les liens entre les villageois. n