Déferré lundi devant le parquet d’Oum El Bouaghi pour les chef d’accusation de tentative d’homicide volontaire avec préméditation, détention illégale de munitions de catégorie 5 et utilisation de véhicule pour la fuite, le mis en cause a été écroué.
Les faits remontent au début de la soirée du 19 avril, lorsque la victime a déposé une plainte au niveau des services de police du chef lieu de wilaya à l’encontre d’un individu pour tentative d’homicide volontaire à l’aide d’une arme à feu. La victime déclara aux policiers que le mis en cause s’est présenté auparavant devant son domicile pour tirer deux coups de feu à l’aide d’un fusil de chasse sans l’atteindre, avant de prendre la fuite à bord d’un véhicule. Une douille du même calibre de l’arme utilisée fut remise par la victime aux policiers.
Les investigations approfondies entamées par les enquêteurs leur ont permis d’identifier et arrêter le suspect, un repris de justice âgé de 33 ans, le 24 avril 2019 au niveau de son domicile à la cité An Nasr et saisi son véhicule dans lequel il a été découvert deux cartouches de calibre 12 mm.
Sur un autre registre, les éléments de police de la Sûreté de daïra de Aïn Beïda sont parvenus à mettre fin aux agissements d’un dangereux groupe de malfaiteurs et récupéré ainsi un véhicule volé.
Les faits remontent au 27 avril 2019 lorsque la victime est venue déposer plainte pour agression à l’arme blanche perpétrée dans son domicile à la cité industrielle de Aïn Beïda par 4 individus cagoulés. Ces derniers l’on ligoté à l’aide d’un câble et délesté d’une somme de 20 000 DA, avant de dérober le véhicule de type 308 et prendre la fuite.
Les investigations déclenchées par les enquêteurs et l’exploitation minutieuse d’informations en coordination avec les services de la Sûreté de wilaya de Batna ont permis d’immobiliser le véhicule volé et arrêter 3 suspects âgés entre 25 et 40 ans.
La procédure d’élargissement des prérogatives a permis aux enquêteurs de transférer le véhicule et les suspects à la Sûreté de daïra de Aïn Beïda. La poursuite des investigations leur a permis d’identifier et arrêter 3 autres individus suspects âgés de 28 à 46 ans à Aïn Beïda et confirmer ainsi l’implication des 3 premiers suspects dans une affaire similaire datant du
16 avril 2019, au cours de laquelle les policiers ont saisi une somme d’argent, des armes blanches, des cagoules et des masques, du fil de nylon servant à ligoter les victimes.
Les mis en cause ont été déférés devant le parquet de Aïn Beïda le mardi 30 avril 2019 pour le chef d’accusation de constitution de groupe de malfaiteurs, vol avec escalade, utilisation de véhicule, coups et blessures volontaires à l’arme blanche.
D’autre part, les policiers de la Sûreté de daïra de Aïn M’lila sont parvenus à récupérer le véhicule de marque Renault Clio 4 ayant fait l’objet de vol. L’affaire remonte au 26 avril 2019 lorsque l’information faisant état du vol d’un véhicule par un individu à Aïn Kercha pour se diriger vers Aïn Mlila est parvenue à la brigade de police judiciaire de la Sûreté de daïra de Aïn Mlila. Le plan de contrôle de toutes les entrées de la ville de Aïn Mlila mis en place pour la circonstance a permis aux enquêteurs d’immobiliser le véhicule à bord duquel se trouvait le mis en cause qui a été déféré devant le parquet de Aïn Mlila pour le chef d’accusation de vol de véhicule.