Dans le cadre des préparatifs du mois béni et de la rentrée scolaire prochaine 2019-2020, le wali de Sétif, Mohemed Belkateb, a présidé, récemment, une réunion qui a regroupé de nombreux directeurs de l’exécutif. Concernant l’opération de solidarité avec les familles nécessiteuses, une enveloppe de plus de 389 millions de dinars a été mobilisée en prévision de ce mois, a-t-on indiqué à l’issue de cette réunion organisée à la salle des conférences de la wilaya. Le nouveau wali a donné instruction aux P/APC de verser la subvention financière estimée à 6 000 DA au compte CCP des familles nécessiteuses avant le début du mois de Ramadhan. A propos de la couverture financière de cette opération de solidarité, nous avons appris qu’elle est assurée à la suite de l’octroi de plusieurs enveloppes qui émanent de différentes structures publiques notamment de la wilaya, avec 30 millions de centimes, du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme avec plus de 28 millions de dinars, de la Direction des affaires religieuses (fonds de la zakat) avec plus de 34 millions de dinars et des 60 communes avec plus de 296 millions de dinars. Selon les informations en notre possession, l’opération de solidarité pour le mois de Ramadhan de cette année va toucher pas moins de 67 241 familles nécessiteuses à travers les 60 communes que compte la wilaya de Sétif. Par ailleurs, les services de la DAS prévoient l’ouverture de 103 restaurants Rahma à travers le territoire de la wilaya, dont 6 seront ouverts par les APC, 72 par les bienfaiteurs et 25 par les associations de la société civile. Ces restaurants du cœur vont assurer 200 000 repas, soit 90 000 servis sur place et 110 000 à emporter. Aussi, le premier responsable de la wilaya a donné instruction aux différentes parties concernées de veiller à l’organisation des marchés pour lutter contre la spéculation. Par ailleurs, ce dernier a demandé aux P/APC d’élaborer un cahier des charges exemplaire en associant tous les acteurs pour la concession des abattoirs communaux. Pour le deuxième point de l’ordre du jour, soit le volet de la préparation de l’année scolaire 2019-2020, le wali a décidé de programmer une réunion chaque semaine pour réussir la rentrée sociale prochaine. Il a insisté sur le respect des délais de réalisation des établissements scolaires tout en indiquant que la réalisation des groupes scolaires sera dorénavant confiée à la direction des équipements publics pour éviter tout éventuel retard.