Depuis jeudi dernier, la capitale accueille un nouvel établissement d’exception au cœur du quartier de Val d’Hydra. Haut de 12 étages, le Radisson Blu d’Alger dévoile un design contemporain avec une petite touche mauresque. Un nouvel hôtel Business s’ajoute à l’offre d’Alger. Le Radisson Blu (Hydra) a officiellement ouvert ses portes, jeudi dernier, après cinq ans de travaux. Ce nouvel hôtel, dont le coût de réalisation est estimé à près de 2,8 milliards de dinars, dispose de 131 chambres standard et de 9 suites dont 2 présidentielles conformes aux normes internationales d’hôtellerie. Chacune d’elles est décorée dans un style contemporain et d’œuvres artistiques. L’immense structure dispose également d’un hammam algérois pour garantir une relaxation et un confort maximal.
Lors de la cérémonie d’inauguration, une fiche technique très détaillée a été donnée par la propriétaire et architecte de l’établissement Ouassila Bali. Pour elle, l’hôtel illustre certes une expertise aiguë en matière de réalisation et construction. « Nombreux sont les hôteliers qui ont débuté avec un hôtel, une auberge ou un lieu d’hébergement des plus banals et sont désormais une référence, où de nombreux clients se bousculent devant leurs offres pour partir en voyage», fait remarquer Ouassila Bali. Selon elle, l’Algérie n’a rien à envier aux grandes destinations touristiques. « Nous avons le bonheur de vivre l’expérience extraordinaire des saisons qu’on peut ressentir en une seule journée. Sur un trajet, des reliefs d’une dimension continentale et d’une authenticité unique se suivent », s’est-elle exclamée. « Tout doit être mis en avant dans nos conceptions touristiques.
Notre groupe a toujours travaillé selon des principes provenant d’abord de convictions personnelles, de références identitaires qui parlent d’abord au cœur avant de provoquer la pensée et la réflexion », dit-elle. « Par la suite nous faisons tout pour mettre en œuvre un savoir-faire que nous sommes fiers de proclamer et qu’on continue d’ailleurs à développer grâce aux challenges qu’on a pris et aux objectifs qu’on s’est fixés », a-t-elle ajouté.<