La commémoration, mercredi dernier, de la 6e édition de la Fête du fromage traditionnel Bouhezza, un pur produit du terroir, est venue à point nommé rappeler la richesse culinaire traditionnelle de la wilaya d’Oum El Bouaghi.

La manifestation culturelle et économique a regroupé des producteurs du fromage Bouhezza d’Oum El Bopuaghi, Sétif, Khenchela, des laiteries, du laboratoire vétérinaire de Khroub, de l’Institut de nutrition, de l’alimentation et des technologies agro-alimentaires de l’iniversité Mentouri de Constantine… qui attend la concrétisation de son projet de labellisation depuis quelques années.
La wilaya d’Oum El Bouaghi est réputée pour ce fromage commercialisé dans certaines laiteries-crémeries. Sa préparation et sa fabrication traditionnelles, dont la recette est farouchement gardée chez les vielles de la région, exigent une outre, sorte de sac en peau animale appelé chekoua, servant aussi à la fabrication du petit-lait (lben).
Alors que la fête annuelle du fromage Bouhazza est instaurée depuis quelques années, la labellisation du produit ne l’est pas encore. Néanmoins des sources concordantes font état du dépôt de dossier de labellisation au niveau de la commission du ministère de l’Agriculture.
Parmi les conditions exigées pour la certification du produit, il y a lieu de signaler l’authenticité de la recette, la réputation et l’histoire.
Pour peu que la labellisation de Bouhezza, tant attendue, soit concrétisée, afin de créer une dynamique de production de ce produit de terroir et ne pas subir le sort du partenariat annoncé en trombe avec des Européens il y a quelques années sans impact après !
Enfin, l’occasion a été propice à la signature d’une convention entre l’association Imessanda pour la promotion et la protection de la dénomination du fromage « Bouheza » et l’Institut de la nutrition, de l’alimentation et des technologies agroalimentaires de l’université Mentouri de Constantine (INATAA), pour l’accompagnement et la contribution au développement de ce fromage traditionnel. n