Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, s’est montré rassurant envers les parents d’élèves qui redoutent un impact négatif de la situation actuelle du pays sur le déroulement des examens scolaires. « Les examens se dérouleront dans le calme et la sérénité, a-t-il affirmé mardi, en marge de la rencontre nationale des présidents des commissions de wilaya, des observateurs pour les épreuves du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) et du baccalauréat. « Toutes les procédures relatives aux examens nationaux sont en cours de finalisation», a-t-il ajouté, soutenant que l’état d’avancement du programme scolaire est «très appréciable », alors que le retard, accusé dans deux ou trois wilayas, a été «rattrapé» à travers « l’élaboration d’un programme spécial » au profit des établissements touchés. Pour ce qui est des sujets des examens, M. Belabed dira qu’« ils seront puisés du programme scolaire », assurant que « l’élève ne sera pas examiné sur un cours qui ne lui a pas été dispensé en classe ». Concernant le rôle des observateurs dans ces examens, le ministre de l’Education nationale a indiqué qu’«ils travailleront au niveau de tous les centres d’examen du bac et du BEM, à raison d’un observateur pour chaque centre. Leur rôle consiste en la surveillance et le suivi du déroulement des épreuves dans de bonnes conditions ». Les déclarations du ministre interviennent quelques jours l’appel de l’Association nationale des parents d’élèves, dimanche, au ministère de l’Education nationale à « réfléchir à l’organisation d’une deuxième session du baccalauréat cette année et ce, compte tenu de la conjoncture exceptionnelle que traverse le pays et ses répercussions directes sur le moral des élèves et leur réussite scolaire ». Pour sa part, le Directeur de l’Office national des examens et concours (Onec), Mustapha Benzamrane, a affirmé que l’opération d’impression des sujets des épreuves scolaires débutera le 16 mai et sera encadrée par 160 inspecteurs, enseignants, fonctionnaires et employés qui seront mis en quarantaine pour une durée de 35 jours jusqu’au 20 juin. Pour rappel, les examens scolaires nationaux débuteront le 29 mai avec l’examen de fin du cycle primaire, suivi du Brevet d’enseignement moyen (9 au 11 juin) et du baccalauréat (16 au 20 juin). Les résultats de l’examen de fin de cycle primaire seront connus le 16 juin, ceux du BEM le 1er juillet alors que ceux du baccalauréat sont attendus le 20 juillet.<