La sélection algérienne d’haltérophilie, composée de neuf athlètes, s’est envolée, hier, en direction du Caire dans la perspective de participer au Championnat d’Afrique prévu dans la capitale égyptienne du 25 au 30 avril en cours. L’objectif de notre sélection est «double» : arracher le plus de médailles possibles et engranger des points pour aspirer à une participation aux prochains Jeux Olympiques.

Pour les neuf athlètes sélectionnés pour représenter notre pays à ces joutes continentales, le Directeur technique nationale (DTN, Djamel Aggoun a indiqué que «le choix des haltérophiles a été fait sur la base de leurs performances et formes. A l’heure actuelle, ils sont les meilleurs dans leurs catégories et peuvent nous faire valoir des satisfactions». De plus le DTN, précise que « nous aspirons d’abord à gagner le maximum de médailles et obtenir un bon classement. C’est l’occasion pour nos athlètes de s’illustrer et d’engranger davantage de points, en attendant les cinq prochaines étapes de qualification pour les JO-2020. » Là, il est utile de noter que ce Championnat d’Afrique constitue, entre autres, une des six étapes qualificatives aux Jeux Olympiques de Tokyo, programmées jusqu’à la fin avril de l’année 2020.

Coaching spécial pour Bidani
Question préparation et à l’exception de Walid Bidani, les athlètes ont bénéficié depuis le 1er avril, d’un stage précompétitif en Azerbaïdjan alors qu’auparavant les séniors et les espoirs ont effectué des stages à Alger, au centre Lakhdar-Ezzine de Chéraga. De son côté, l’athlète Bidani Walid sur lequel, la FAH mise énormément, s’est préparé en Pologne, où il a suivi une préparation de la dimension des grands champions. Par ailleurs, il y a lieu de souligner que Bidani est champion d’Afrique, arabe et méditerranéen. Il dispose aussi de toutes les qualités physiques et techniques pour aller loin. Il a réalisé des performances incroyables sur le plan méditerranéen avec une charge de niveau mondial, celle de 197 kg à l’arraché. Walid Bidani est pris en charge d’une manière particulière et considérable, coché par le Géorgien Ivan, connu pour avoir produit les meilleurs haltérophiles de niveau mondial. Pour les responsables de la Fédération algérienne de la discipline, ce Championnat d’Afrique sera révélateur des potentialités des athlètes algériens qui auront, certes, une mission difficile face aux Egyptiens, Nigérians, Camerounais, Libyens et autres, mais restent capables de réaliser des performances probantes. Le Championnat d’Afrique seniors (messieurs et dames) devrait réunir un total de 177 athlètes représentant 15 pays, selon le président de la Fédération égyptienne d’haltérophilie, Mahmoud Mahjoub. La compétition sera précédée, aujourd’hui, par des réunions de la Confédération africaine, des arbitres et des chefs d’équipe des sélections présentes.n

Liste des athlètes algériens :
Messieurs : Nafaa Seriak (73 kg), Messaoui Seddam (96 kg), Rabah Chouya (109  kg), Walid Bidani (+109 kg)
Entraîneur : Abdenacer Aouina.
Adjoint : Abdelaziz Mezouar.
Dames : Fatma-Zohra Laghouati (55 kg), Meryam Ben Miloud (59 kg), Kheïra  Hammou (64 kg), Ikram Cherara (71 kg), Fatma-Zohra Hireche Bouchra (81 kg).
Entraîneur : Youcef Chekri.
Adjoint : Mahmoud Rouibah.