Dans un communiqué de presse, daté du 24 avril 2019, l’ambassade de France à Alger a démenti les informations publiées sur le site « Maghreb Intelligence », sur son intervention auprès du ministère des Affaires étrangères pour avoir des « renseignements » sur le dossier judiciaire du patron de Cevital, Issad Rebrab.
Le texte intégral du communiqué :

« L’Ambassade de France en Algérie dément formellement les allégations du site Maghreb Intelligence selon lesquelles elle aurait « pris attache avec le ministère des Affaires étrangères algérien pour lui demander des renseignements sur les éléments du dossier judiciaire » de l’homme d’affaires Issad Rebrab.

L’Ambassade de France en Algérie rappelle, une nouvelle fois, que la France respecte la souveraineté de l’Algérie et celle de son peuple ami, qu’elle ne s’ingère pas dans ses affaires intérieures et qu’elle n’a aucune volonté de le faire. «