Un volume de 17 millions de m3 des eaux de barrage de Beni Haroun de la wilaya de Mila a été réservé au périmètre d’irrigation de Téleghma, a indiqué samedi le directeur d’exploitation de cet ouvrage hydraulique, Kamel Dhahoui. Cette quantité d’eau, destinée à la partie exploitée de ce périmètre de 4 447 hectares, est « considérable » comparativement à celle de la saison passée qui était de 10 millions m3, a précisé la même source. La tranche exploitée de ce périmètre s’étend sur les trois communes d’Oued El Athmania, Oued Seggan et Téleghema, a souligné la même source, qui a relevé que le barrage de Beni Haroun est actuellement rempli à 100 % et capable de réserver un autre volume supplémentaire pour l’irrigation de la partie du périmètre dans la commune de Mechira (1 566 hectares). L’Office local d’irrigation et d’assainissement s’attend à voir la surface irriguée dans le périmètre de Téleghma, qui était, la saison passée, de 1 300 hectares, augmenter de 400 autres hectares. Les services de cet office ont procédé, en mars écoulé, à l’inspection des cultures et champs concernés par l’opération d’irrigation et au listing des agriculteurs devant en bénéficier, est-il indiqué.n