Mohamed Habib Chaba, un jeune étudiant universitaire de Sidi Bel Abbès, ne manquant pas de sens de l’humour, a préféré intégrer le monde de la comédie pour s’épanouir et faire preuve de talent. Le talentueux comédien, amateur de théâtre depuis son jeune âge, a su séduire son public et décrocher des prix dans plusieurs festivals de comedy show, localement ou à l’échelle régionale. Lors de sa dernière participation au Festival régional du Comedy Club, qui s’est tenu à Sidi Bel Abbès, il a décroché la deuxième place parmi 27 participants issus de plusieurs wilayas de l’ouest du pays, et ce grâce au public qui l’a apprécié et applaudi.


Reporters : Comment avez-vous eu l’idée d’intégrer le théâtre ?
Mohamed Habib Chaba: Enfant déjà j’aimais le théâtre, et j’ai découvert que j’avais le sens de l’humour quand je m’amusais avec mes amis.

Avez-vous suivi une formation ?
Oui, j’ai intégré la troupe de Bouadjaj Ghalem, en 2015, et côtoyé les humoristes Nabil Asli et Sekoum Hichem.
Ce dernier m’a beaucoup aidé. Il m’écrit mes textes que je traduis sur les planches du théâtre en one man show.

Est-ce que vous avez eu l’occasion de participer à des festivals internationaux ?
La deuxième place que j’ai décrochée m’a offert une première participation au Festival du rire, qui va se tenir l’été prochain à Marrakech, au Maroc, et j’ai réussi à décrocher le 4e prix au Festival régional du rire.

Quels sont vos vœux pour votre avenir artistique ?
Mon vœu le plus élémentaire, c’est d’obtenir la carte d’artiste qui m’ouvrira la voie du professionnalisme.

Un mot pour votre public…
Je dis à mon public que c’est grâce à lui que j’ai pu poursuivre mon parcours de comédien. Je lui promets le meilleur et de revenir avec un prix du Maroc et d’honorer ma ville et mon pays. n