Quelque 50.000 têtes du bétail ont été vaccinées contre la peste des petits ruminants le weekend dernier dans la wilaya de Tissemsilt, a-t-on appris lundi auprès de l’inspection vétérinaire de la wilaya. Cette opération, inscrite dans le cadre du premier lot du programme du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, a touché toutes les exploitations prévues par l’inspection situées à Layoune, Ammari, Maacem, Larbaa et Bordj Emir Abdelkader. La vaccination a été concrétisée par 66 vétérinaires des secteurs public et privé en l’espace de deux mois avant son terme fixé à la mi-avril, a-t-on indiqué, signalant que l’inspection vétérinaire prévoit d’accueillir dans les prochains jours un deuxième lot de doses de vaccins contre la peste des petits ruminants pour entamer la vaccination dans d’autres exploitations d’élevage du bétail de la wilaya. Cette opération intervient à titre préventif pour protéger le bétail contre cette zoonose enregistrée dans plusieurs wilayas du pays en début d’année en cours. A noter que la wilaya de Tissemsilt n’a enregistré aucun cas de la peste de petits ruminants. Par ailleurs, l’inspection vétérinaire a réussi, dans les semaines dernières, de maitriser la fièvre aphteuse qui a touché plusieurs exploitations d’élevage du bétail grâce aux mesures prises pour prémunir le cheptel contre cette maladie dont celles de vaccination de plus de 8.000 têtes au niveau des exploitations et d’interdiction du déplacement du bétail à l’intérieur et à l’extérieur de la wilaya, à l’exception de celui destiné aux abattoirs et la création d’une cellule de veille pour assurer le suivi quotidien de l’état du cheptel. La direction des services agricoles de la wilaya a enregistré, de fin d’année dernière à fin mars 2019, la perte de 2.600 têtes du bétail à cause de la fièvre aphteuse à travers 231 foyers contaminés par cette zoonose dans des exploitations agricoles au niveau de 17 communes.