Quelque 9.000 hectares de périmètres et de terres pastoraux protégés ont été mis en exploitation à partir de lundi à El Aricha (Tlemcen) au profit des éleveurs du bétail, a-t-on appris auprès de la direction des services agricoles. Il s’agit de 8500 ha de périmètres pastoraux protégés et 500 ha de surfaces de plantation pastorale. La durée de mise en exploitation par les éleveurs s’étalera jusqu’a 15 juin prochain. Ces espaces sont ouverts deux fois par an en automne et au printemps durant deux mois en vue de permettre aux éleveurs de pratiquer l’activité de pacage, a-t-on indiqué. Cette opération a été précédée par l’octroi de décisions d’ouverture de ces espaces aux responsables de la commune d’El Aricha pour la réception des dossiers d’éleveurs désirant exploiter ces terres pastorales protégées et ces zones de plantation pastorale déposées par l’association de wilaya des éleveurs, selon la même source. Le montant d’exploitation des périmètres pastoraux protégées est estimé à 1.000 DA l’hectare et 2000 DA/ha pour les surfaces de plantation pastorale et 70 pour cent de ces montants sont orientés vers la trésorerie de la commune et 30 pc vers celle de l’Etat. Cette opération vise à alléger les charges des éleveurs pour l’acquisition du fourrage, faciliter l’organisation de leur activité et protéger l’environnement contre la désertification par l’exploitation de ces surfaces régulièrement, en vue de permettre la croissance des plantes et leur exploitation. La wilaya de Tlemcen dispose de 60.000 ha de périmètres pastoraux protégés et 3.000 ha de surfaces de plantation pastorale répartis sur les communes steppiques d’El Aricha, El Gor, El Bouihi et Sidi Djillali. Les terres pastorales sont plantées en fourrage par le Haut-commissariat de protection de la steppe et les périmètres protégées recèlent des plantes dont l’alfa et le thym. n