La CAN des moins de 17 ans, qui a débuté ce dimanche en Tanzanie, est déjà éclaboussée par plusieurs cas de tricherie sur l’âge.
La Confédération africaine de football (CAF) a exclu six joueurs qui devaient participer à la CAN des moins de 17 ans (14-28 avril). Les tests IRM effectués en amont ont révélé déjà six cas. Ils concernent deux Tanzaniens, trois Camerounais et un Guinéen. Tous ont été exclus. Seuls les joueurs nés à partir du
1er janvier 2002 peuvent participer à cette compétition, qualificative pour la Coupe du Monde de la catégorie, qui aura lieu cette année au Brésil.