Quatre prétendants et deux places à prendre pour animer la finale de la 55e édition de Coupe d’Algérie en mai prochain. Si le CR Belouizdad se mesurera au CS Constantine dans la ville des ponts suspendus demain après-midi (17h45), la JSM Béjaïa ira défier l’ES Sétif dans les Hauts-Plateaux aujourd’hui, 17h00. Deux duels comptant pour les demi-finales « aller » de l’épreuve populaire où chacune des équipes essayera de bien se placer avant les matchs retours prévus dans une semaine.

L’ES Sétif recevra la JSM Béjaïa, tombeuse, contre toute attente, du Paradou AC en quarts pour être le seul team hors Ligue 1 Mobilis à figurer dans le « final four ». Face à cet invité surprise qui évolue en Ligue 2 Mobilis, l’Entente devra faire très attention. Spécialiste en la matière avec 9 finales jouées pour 8 remportées (record partagé avec le MC Alger et l’USM Alger), l’Entente vise à perpétuer la tradition si l’on se réfère aux propos du président Hassan Hammar.
« La coupe d’Algérie reste notre objectif n°1 de cet exercice ; on va faire tout pour remporter le sacre final et engranger notre 9e consécration du genre dans l’histoire du club », a noté le chairman du Wifak qui sait que « l’équipe de Béjaïa viendra pour tenter aussi de faire un bon résultat. Je pense que nous n’avons pas droit à l’erreur si l’on veut aller en finale.»

Relâchement interdit pour le Wifak !
En face, les « Aigles de Yemma Gouraya » chercheront à surprendre les Sétifiens comme ils l’avaient fait avec les Pacistes lors du tour précédent en ramenant la qualif’ d’Alger. Sachant qu’ils évolueront devant leur public dans 7 jours, ils croient plus que jamais en leurs chances de prolonger la campagne. D’autant plus que, contrairement aux Ententistes, les chances de finir sur le podium en championnat de D2 Pro et accéder au palier suprême sont minces. C’est pour dire qu’un éventuel sacre dans cette épreuve reste l’unique enjeu pour les Béjaouis primés en 2008 pour l’unique triomphe de leur histoire en Coupe d’Algérie. Motivation ou pression ? Réponse après cette première opposition qui n’est pas aussi équilibrée qu’elle paraît. Hamza Banouh, l’avant-centre du sigle de Aïn El- Fouara est conscient que « ce match ne sera guère facile pour nous comme certains peuvent le penser. Bien au contraire, il sera très difficile car il s’agit avant tout d’un match de coupe. En plus, on ne connaît pas vraiment cette équipe de la JSMB dans la mesure où elle évolue en Ligue 2.» Le fer de lance qui revient de blessure « sait en revanche qu’elle vient d’éliminer le Paradou, ce qui n’est pas rien. Et à partir du moment où elle est parvenue jusqu’en demi-finale, je ne pense pas que c’est par un coup de chance. A mon avis, il faut faire très attention à cette équipe de la JSMB qui rêve elle aussi du sacre final. L’erreur à ne pas faire, c’est de la sous-estimer.» La méfiance est de mise.

Programme des demi-finales « aller »
Aujourd’hui au stade 8 mai 1945 : ES Sétif – JSM Béjaïa (17h00)/retour le 23 avril.
Demain Au stade Chahid Hamlaoui : CS Constantine – CR Belouizdad (17h45)/retour le 24 avril.