Les 30 athlètes algériens devant défendre les couleurs de l’Algérie dans les Championnats d’Afrique des moins de 18 ans et des moins de 20 ans, qui débuteront ce mardi à Abidjan (Côte d’Ivoire), sont à pied d’œuvre depuis samedi. Conduits par M. Messaoud Khelil, membre du bureau fédéral et encadrés par le DJTS de la FAA, M. Tarik Kessai, nos athlètes ont élu domicile, comme toutes les délégations des 36 pays participants à l’Institut des sports ivoirien, à Abidjan.

Trente athlètes (22 garçons et 8 filles) représenteront l’Algérie dans ces Championnats d’Afrique des moins de 18 ans et des moins de 20 ans, prévus du 16 au 20 du mois en cours. « La sélection algérienne se compose de 11 garçons U18, 11 garçons U20, 4 filles U18 et 4 filles U20 », a indiqué l’instance fédérale, en précisant que «ces athlètes ont réalisé les minimas exigés pour participer aux prochains Championnats d’Afrique» et que c’est sur cette base qu’ils ont été sélectionnés.
Sur place à Abidjan et avant les épreuves de ce mardi, nos athlètes sont rentrés dans le vif du sujet avec des séances d’entrainement entamées samedi en fin d’après-midi et dimanche matin dans la perspective d’une meilleure acclimatation.

« Gagner entre 8 et 10 médailles »
Invité à livrer des pronostics quant aux résultats attendus par nos athlètes dans ces joutes continentales, M. Kessai a indiqué au site www.faa.dz, que «même si très c’est difficile d’avancer des pronostics sans savoir les forces en présence, nous pouvons gagner entre huit et dix médailles, tout métal confondu». Le DJTS de la FAA a tenu à préciser, en outre que ‘’nous avons des chances de podium sur les épreuves de marches, sauts et lancers ainsi que les épreuves combinées, les haies et à un degré moindre, le demi-fond ».
Le plus important reste aux yeux du DJTS, dans cette compétition de haut niveau, est de gagner en expérience dans ce genre de confrontations où il est toujours question d’améliorer nos performances, nos résultats et nos classements.
En effet, en un bref coup d’œil sur les précédentes éditions, nous renseigne sur le niveau des compétitions continentales des jeunes où les nôtres avaient toujours occupé entre la 6e et 7e position comme c’était le cas à Maurice en 2013 où nos 12 athlètes ont remporté cinq médailles dont une en or. Par la suite, au Maroc et lors de l’édition 2015, nos 11 athlètes ont arraché également cinq médailles dont deux en vermeil. D’autre part, le DJTS de la FAA, M. Tarik Kessaï, a indiqué qu’il ne faut pas prendre comme référence les Championnats d’Afrique disputés chez nous à Tlemcen en 2017. «Nous avions occupé la 3e place avec un total de 20 médailles dont 4 en or et 8 en argent mais nous avions engagé 58 athlètes », a-t-il rappelé. n

Les 30 athlètes algériens à Abidjan
U18 garçons : Ameur Abdennour (10.000m marche), Karim Belmahdi (3000m), Mohamed-Skander Bahbouh (disque), Ismaïl Benhammouda (10.000m marche), Mohamed Benmansour (110m/haies), Abdelmalek Benziada (disque/marteau), Badreddine Boudrah (décathlon), Mohamed-Ali Gouaned (400m/800m), Abderrahmane Daoud (3000m), Aïssa Lefilef (1500m) et Ayoub Taleb (1500m).
n U18 filles : Rahil Hamel (100m/haies), Nouara Lamzaoui (800m), Fatma-Zohra Ikram Tadjine (Marteau) et Melissa Touloum (5000m marche).
n U20 garçons : Akram Abed (3 000m steeple), Mehdi Abidi (10 000m marche), Billel Afer (hauteur), Hicham Bekkouche (400m/haies), Réda Boudechiche (perche), Oussama Cherrad (800m), Rabie Deliba (1500m), Mohamed Abdelhakim Guettouche (100m), Saïd Khoufache (10.000m marche), Mohamed Abderrahmane Zadi (décathlon/110m haies), Mohamed Mahdi Zekraoui (100m).
n U20 filles : Loubna Benhadja (400m/haies), Katia Hammouraoui (disque) et Widad Yesli (heptathlon) et Abdallah Hania (heptathlon).