Le Rassemblement national démocratique (RND) a affirmé que le groupe « qui prétend préparer la tenue d’un congrès extraordinaire » pour écarter le Secrétaire général, Ahmed Ouyahia, « est, majoritairement, composé de personnes qui ne sont pas membres au Conseil national« .

« Un groupe composé d’anciens membres du parti prétend à travers certains médias préparer un Congrès extraordinaire pour écarter le SG du RND« , a expliqué le RND dans un communiqué publié sur le compte twitter du parti. Il a été également précis que « ce groupe est composé majoritairement de personnes ne possédant pas la qualité de membre au Conseil national, des personnes connues par les militants du parti et l’opinion publique pour leurs tentatives désespérées de mener des mouvements de redressement au sein du RND« .

Une mouture de soutien à M. Ouyahia en qualité de Secrétaire général du RND a été signée récemment par 337 membres sur 424 membres du Conseil national du parti, soit plus de deux tiers de cette instance souveraine entre deux Congrès, a rappelé le RND. Le communiqué a évoqué également l’article 26 des statuts du parti qui stipule que « le Congrès se réunit en session régulière tous les cinq ans, et peut être tenir une réunion extraordinaire sur convocation du Secrétaire général ou des deux tiers des membres du Conseil national » et l’article 31 qui stipule que « le Secrétaire général est élu par le Congrès pour un mandat de cinq ans renouvelables, un mandat qui relève de l’autorité exclusive du Congrès« . A cette occasion, le RND a rappelé que « M. Ouyahia a été élu Secrétaire général du parti lors du 5ème Congrès tenu en 2016 par la majorité absolue par vote à bulletin secret« 

Lire également l’article de « Reporters » en cliquant ICI

Une mouture de soutien à M. Ouyahia en qualité de Secrétaire général du RND a été signée récemment par 337 membres sur 424 membres du Conseil national du parti, soit plus de deux tiers de cette instance souveraine entre deux Congrès, a rappelé le RND. Le communiqué a évoqué également l’article 26 des statuts du parti qui stipule que « le Congrès se réunit en session régulière tous les cinq ans, et peut être tenir une réunion extraordinaire sur convocation du Secrétaire général ou des deux tiers des membres du Conseil national » et l’article 31 qui stipule que « le Secrétaire général est élu par le Congrès pour un mandat de cinq ans renouvelables, un mandat qui relève de l’autorité exclusive du Congrès« . A cette occasion, le RND a rappelé que « M. Ouyahia a été élu Secrétaire général du parti lors du 5ème Congrès tenu en 2016 par la majorité absolue par vote à bulletin secret«