D’Oum El Bouaghi, Kader M.
En dépit de la présence quasi permanente des patrouilles de gendarmerie et des éléments de la douane sur les axes routiers, par où transitent les contrebandiers activant sur la bande frontalière Est, les réseaux de trafiquants sévissent toujours. C’est ainsi que les éléments de la sécurité routière en poste au niveau du barrage fixe de l’axe Oum El Bouaghi-Tébessa de la RN 10 sont parvenus à intercepter un véhicule de type Renault Master à bord duquel se trouvait une importante quantité de pièces détachées. Les faits remontent au
4 avril 2019, lorsque le conducteur du véhicule suspect, provenant de la ville de Aïn Beïda et se dirigeant vers le chef-lieu de wilaya, a refusé d’obtempérer aux injonctions des éléments de la sécurité routière postés au niveau du barrage fixe (entrée est du chef-lieu de wilaya) et a pris alors la fuite après avoir abandonné son véhicule.
Le véhicule a été remis à la brigade territoriale de gendarmerie d’Oum El Bouaghi, à des fins de poursuites de l’enquête, et la saisie faite par les gendarmes est
estimée à 750 millions
de centimes, soit 500 millions de centimes pour les moteurs et pièces détachées, et 250 millions de centimes pour le véhicule selon les sources de la gendarmerie de la wilaya d’Oum El Bouaghi. n