Après le rejet des bilans moral et financier du président de la FABB, Ali Slimani, et de son bureau exécutif lors de l’assemblée générale ordinaire qui s’est déroulée le 14 mars à Alger, cette situation a mené au gel de toutes les compétitions nationales jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

Et justement pour organiser ses nouvelles élections, les membres de l’assemblée générale de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) sont convoqués en session extraordinaire ce matin (10h00) à Alger, afin de trouver un «consensus» à la situation que traverse l’instance fédérale de la «balle au panier» algérienne. Pour plus d’éclaircissement, le président du NA Hussein Dey Djamel Benalioua, qui aspire à postuler à la présidence, a indiqué qu’«après le rejet des bilans moral et financier de l’ex-président de Fédération et son bureau, nous devons vite remettre de l’ordre dans l’instance fédérale. La tenue en urgence des deux assemblées va permettre le déroulement des élections pour la présidence et pour le bureau. De 2017 à 2019, le basket-ball algérien a nettement reculé. »

Un second point prévu à l’ordre du jour
Plus explicite, M. Benalioua a révélé que plus des deux tiers de l’AG vont demander l’inclusion d’un second point à l’ordre du jour outre l’installation des commissions de candidature et de passation de consignes. «Il s’agit de la réhabilitation de l’ex-président Rabah Bouarifi. Ce dernier a été lésé en 2017, vu le rejet sans aucun motif valable de ses bilans moral et financier. Je pense que c’est de son droit d’être réhabilité, lui qui a été poussé injustement vers la porte de sortie. Plusieurs membres de l’AG ont envoyé une lettre au ministère de la Jeunesse et des Sports, rappelle-t-il, avant d’ajouter : «Nous espérons que cette doléance soit prise en considération pour valider la réhabilitation le jour de l’AGEX.» Là, le secrétaire général par intérim de la FABB, Zaki Lahmar, a indiqué que « Concernant la validation par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) du rejet des bilans moral et financier du président Ali Slimani et de son bureau exécutif lors de l’assemblée générale ordinaire qui s’est déroulée le 14 mars à Alger, nous n’avons pour le moment reçu aucune notification du MJS à ce sujet. » « Nous sommes toujours dans l’attente de la validation du MJS des rapports de l’AG ordinaire afin que les commissions installées en clôture de l’AG ordinaire débutent leurs missions respectives conformément aux lois en vigueur », dit-il.

Gare au deux poids deux mesures
Or, il y a quelques jours, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Raouf Bernaoui, a accepté de réhabiliter plusieurs personnalités du mouvement sportif algérien. Y comprises celles qui ont été déclarées inéligibles suite au rejet de leurs bilans moral et financier à l’exemple de la Fédération algérienne de basket-ball. Pour être équitable, il serait plus sage de permettre donc aussi bien à Bouarifi qu’à Slimani d’être réhabilité lors de la réunion d’aujourd’hui. «J’ai reçu des demandes écrites pour une AGEx de la part de 58 membres votants (clubs et ligues) de l’assemblée générale, ce qui représente plus des deux tiers exigés par les statuts de la FABB. Nous avons donc programmé cette AGEx ce samedi au siège du Comité olympique et sportif algérien (COA)», a déclaré Lahmar à l’APS.

Sauver la saison en cours
«Notre premier objectif est de sauver la saison en cours en trouvant des solutions à la situation que traverse la FABB, notamment par la reprise des compétitions nationales (Nationale 1 messieurs et dames) et la reprise des activités des équipes nationales en prévision des compétitions internationales de cet été», a ajouté le secrétaire général par intérim de la FABB et également Directeur technique national (DTN). Ce matin donc aura lieu l’assemblée générale extraordinaire au siège du Comité olympique algérien qui sera suivie, la semaine prochaine, par l’assemblée générale élective. Il est utile de rappeler que lors des travaux de la dernière AG ordinaire, le secrétaire général de la FABB, Redouane Djoudi, et le représentant du MJS, Nadir Belayat, avaient procédé à l’installation des commissions de candidatures, de recours et de passation de consignes, en prévision des prochaines élections. Reste à savoir si ces mêmes membres de Commissions qui seront reconduits pour préparer l’AG élective où les membres de l’AG doivent refaire le choix d’autres membres pour ces deux Commissions indispensables pour organiser l’AG élective dans les règles de l’art ?n