Par Fayçal Djoudi
Trois employés de l’hôpital de Bab El Oued ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur une affaire de vol de fournitures et consommables médicaux, a indiqué la sûreté de la wilaya d’Alger dans un communiqué. Le Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Bab El Oued, à Alger, a été ébranlé ces derniers jours par une scabreuse affaire de disparition énigmatique d’un important lot de médicaments, fournitures et autres consommables médicaux comme des bandes de gaze, d’où l’intervention des services de sécurité. En un laps de temps très court, ces services ont réussi à tirer au clair l’affaire en arrêtant trois individus, tous employés à l’hôpital. En effet, les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté trois mis en cause dans une affaire de vol de consommables médicaux dans un Centre hospitalo-universitaire (CHU), ont indiqué lundi ces services dans un communiqué. L’affaire, traitée par la Sûreté de la circonscription administrative de Bouzaréah, a amené à l’ouverture d’une enquête sur l’implication de 3 individus, dont un fonctionnaire de la pharmacie du CHU, dans le vol de 4 000 gants à usage médical, 5 couvertures et 200 mètres de bandes de gaze, précise la même source. Le premier mis en cause a été arrêté à bord d’un taxi dont le conducteur s’est avéré être un acolyte. Les investigations élargies ont permis d’interpeller le troisième suspect et de récupérer tous les objets volés avant le transfert des mis en cause au siège de la sûreté pour enquête. Après finalisation des procédures légales, les mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République territorialement compétent qui a dressé à leur encontre des citations de comparution immédiate. Par ailleurs, sur un autre volet, les éléments de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté quatre individus pour possession et trafic de psychotropes avec délit d’acquisition de psychotropes à des fins commerciales par voie de prescriptions médicales (ordonnances) scannées, et saisi 422 comprimés et un véhicule utilitaire. Cette opération a été possible grâce à des renseignements faisant état d’une bande de dealers spécialisée en trafic de comprimés psychotropes au niveau de certains quartiers relevant de la circonscription de compétence de la sûreté urbaine de Raïs Hamidou relevant de la circonscription administrative de Bab El Oued. Après accomplissement des procédures légales en vigueur, les suspects ont été présentés devant le procureur de la République lequel a ordonné le placement de deux d’entre eux en détention provisoire, et des deux autres sous surveillance judiciaire, a conclu le communiqué. Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que de tels faits sont portés à l’opinion nationale. Tandis qu’ils subissent d’importantes restrictions budgétaires qui se répercutent sur la qualité des soins, les hôpitaux font face à d’autres problèmes liés, entre autres, aux vols qui prennent de plus en plus d’ampleur ces dernières années. Qu’ils soient le fait de patients, de visiteurs ou d’employés de l’hôpital, de petits vols de pansements, compresses, médicaments, mais aussi du linge… ont lieu quotidiennement.n