Six bombes artisanales ont été détruites mardi par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) à Aïn Defla et Médéa, tandis que d’autres détachements ont arrêté, en coordination avec les services de la Sûreté nationale, quatre éléments de soutien aux groupes terroristes à Oran, Mostaganem et Tébessa, indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP a détruit, le 02 avril 2019, à Aïn Defla et Médéa (1ère Région militaire), six (6) bombes de confection artisanale, tandis que d’autres détachements ont arrêté, en coordination avec les services de la Sûreté nationale, quatre (4) éléments de soutien aux groupes terroristes à Oran, Mostaganem (2e RM) et Tébessa (5e RM)», précise le communiqué. Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP «ont intercepté à Djanet (4e RM), Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam (6e RM), seize (16) orpailleurs et saisi deux (2) véhicules tout-terrain, 1,9 tonne de denrées alimentaires, 93 groupes électrogènes, 91 marteaux piqueurs et cinq (5) détecteurs de métaux, alors qu’un autre détachement a appréhendé, à Béchar (3e RM), un narcotrafiquant en possession de quatre (4) kilogrammes de kif traité», note la même source. Par ailleurs, «dix (10) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Djanet et In Guezzam», ajoute le communiqué.<