L’opération d’attribution de près de 13 000 logements aura lieu dès le parachèvement des enquêtes concernant les bénéficiaires, a indiqué mardi le wali de Blida, Youcef Chorfa. Près de 13 000 logements seront «bientôt» attribués à travers la wilaya dès le parachèvement des enquêtes «approfondies» concernant leurs bénéficiaires afin de consacrer «transparence et intégrité» à l’opération, a souligné le chef de l’exécutif dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite d’inspection dans la commune
de Larbâa. «Les listes des
bénéficiaires seront rendues publiques dès le parachèvement des enquêtes», a-t-il affirmé. Sur ce total de logements,
4 000 sont destinés à l’éradication de l’habitat précaire, le reste étant des logements sociaux, a-t-il précisé. Aussi, a-t-il annoncé par la même occasion, le lancement programmé «dans les prochains jours» d’un nombre de projets de logements de type promotionnels aidés, dont 650 unités à Beni Tamou et 500 autres à Blida et ce, parallèlement à 600 logements ruraux répartis à travers les communes montagneuses d’Oued Djer, Djebabra, Hammam Melouane, Chréa, Ouled Slama, Bouguerra et Ben Khelil. «Les promotions immobilières privées sont désormais interdites à l’intérieur de la ville, car elles défigurent le tissu urbain», a, par ailleurs, relevé M. Chorfa. Il a néanmoins assuré qu’il va œuvrer à encourager des promoteurs immobiliers privés à réaliser leurs projets de logements en dehors de la ville. Ceci d’autant plus, a-t-il dit, que la ville de Blida est réputée pour ses quartiers et résidences à l’architecture particulière, «qu’il serait mal venu de défigurer avec des immeubles de 10 étages», a-t-il estimé. n